Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 20:17

Alors tout d'abord, une petite explication sur Sampëi!

C'est en fait Alessandro, le cousin de Toto qui m'a surnommé comme cela...

Et en fait Sampëi, c'est lui :

 

 

Contrairement à l'habitude, je vais commencer par les remerciements après notre semaine Italo-Slovène!

Tout d'abord à Toto, pour s'être occupé de l'organisation et pour m'avoir supporté lors de "mes coups de nerfs" au bord l'eau lorsque cela ne va pas comme je le souhaite!

Ensuite à la Zia Wanda, son mari Guizardo, et le cousin Alessandro pour s'être bien occupé de nous!

Et enfin un grand merci à Jean Pierre Chabot, et Branko pour leur gentillesse, leur accueil et leurs tuyaux!

La Vila Noblesa est vraiment un passage obligé pour celui qui veut aller pêcher les rivières autour de Tolmin, et également si l'on a envie de s'émoustiller le palais avec la cuisine que la femme à Branko nous prépare!!!

 

Revenons en à cette virée...

Samedi, je rejoins Toto chez lui, et l'on prend ensuite la direction de l'aéroport en fin d'aprem!

Une petite heure et demi de vol, et nous atterrissons à Trévise où Alessandro, le cousin de Toto nous récupère; Repas en famille le soir, puis dimanche direction la rivière!

Très peu de poissons vu, mais on pourra en leurrer quelques uns dans la retenue située sur la rivière!

 

IMGP4723 retaillé

 

IMGP4719 retaillé

 

IMGP4738 retaillé

 

Le lendemain, on attaque la journée sous un orage de grêle, suivi de flotte!

 

IMGP4742 retaillé

 

Bilan, la rivière se teinte rapidement, et l'on est obligé de se "réfugier" sur le Chalkstream trouvé l'an dernier...

Et bien y a eu gavage, avec plus de poissons dans la rivière, et mieux répartis!

 

IMGP5316 retaillé

 

IMGP4749 retaillé

 

IMGP4762 retaillé

 

IMGP4779 retaillé

 

IMGP4817 retaillé

 

IMGP4839 retaillé

 

IMGP4834 retaillé

 

Mardi direction la Slovénie, et la Haute Soca!

Paysage magnifique, eau turquoise, et au niveau fish, très peu de marmos, quelques arcs, et pas mal de groins!

 

IMGP4870 retaillé

 

IMGP4935 retaillé

 

IMGP4878 retaillé

 

IMGP4886 retaillé

 

IMGP4899 retaillé

 

IMGP4904 retaillé

 

IMGP4912 retaillé

 

Nous redescendons dans la soirée, en bas de la vallée afin de se rendre chez Branko, pour rejoindre Jean Pierre!

Une excellente soirée, où l'on a bien vécu, et où l'on a pu gouter du Mouflon(un carton avec la petite sauce aux truffes!!!)

Après cela on plante la tente, dans le premier bout de près que l'on trouve! Pas besoin de berceuse, et l'on se reveille le lendemain pour aller sur l'Idri! Quasi aucun ombre, mais les truites étaient au rendez vous...

 

IMGP4941 retaillé

 

IMGP4943 retaillé

 

IMGP4955 retaillé

 

IMGP4968 retaillé

 

IMGP4980 retaillé

 

IMGP4989 retaillé

 

IMGP5003 retaillé

 

IMGP5021 retaillé

 

IMGP5019 retaillé

 

Au cours de cette journée, Toto fera la plus grosse arc du séjour, mais loupera une grosse marmo en séche(Affaire à suivre)...

 

IMGP4982 retaillé

 

Nouvelle soirée à la Vila Noblesa, mais cette fois, on est beaucoup plus sage que la veille avec les bouteilles de Grappa...

Jeudi, c'est notre dernière journée en Slov, et l'on décide de retourner sur l'Idri.

 

IMGP5087 retaillé

 

Peut être la pire journée pour Toto, et la meilleure pour moi...

Les marmos étaient de sortie! J'attaque direct par une jolie 47; La première d'un longue série : une autre 47, 50,53 et enfin, le poisson que Toto a loupé la veille, qui faisait 61(et en sèche!!!)

 

IMGP5049 retaillé

 

IMGP5057 retaillé

 

IMGP5066 retaillé

 

IMGP5072 retaillé

 

IMGP5080 retaillé

 

IMGP5088 retaillé

 

IMGP5100 retaillé

 

IMGP5105 retaillé

 

IMGP5115 retaillé

 

IMGP5127 retaillé

 

IMGP5142 retaillé

 

IMGP5159 retaillé

 

IMGP5166 retaillé

 

Vendredi, on retourne faire un tour sur la rivière en bas de chez Toto!

Je ferais quelques petits fishs à vue, alors que Toto fera le plus beau poisson du séjour, au niveau "esthéthique"

Un poisson de 53 avec une robe à tomber!

 

IMGP5190 retaillé

 

IMGP5226 retaillé

 

IMGP5219 retaillé

 

IMGP5230 retaillé

 

IMGP5238 retaillé

 

IMGP5244 retaillé

 

L'aprem, et le dernier jour se feront sur le petit chalkstream; Les poissons commencent à connaitre la musique, mais en affinant un peu notre technique, on a pas trop mal réussi!

 

IMGP5267 retaillé

 

IMGP5273 retaillé

 

IMGP5278 retaillé

 

IMGP5281 retaillé

 

IMGP5322 retaillé

 

IMGP5306 retaillé

 

Et voilà, une bonne semaine de vacances qui se terminent!

Moins de très grosses marmos, mais j'en ai vu une très, très grosse, et cette nouvelle virée nous a permit de découvrir de nouveaux secteur bien adapté à la NAV!

 

Vidéo à venir...

Repost 0
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 20:42

Autant le dire tout de suite, entre le rafraichissement, et l'affluence du à ce pont de l'Ascension, on a vu très peu de poissons!

 

Par contre, j'ai "retrouvé" un joli spot à groin...

 

J'attaque donc mes 2 jours de pêche par une bordure habituelle pour moi.

J'y verrais comme d'hab, les mêmes poissons que d'habitude, mais qui sont bien trop malin pour moi!

Cependant, un peu plus haut, je vois un joli poisson nympher, mais ce n'est pas une truite...

Première dérive, rien, seconde pareille... A la troisième, j'anime, et là, le poisson décolle pour intercepter l'imitation.

Je mets donc à l'épuisette un joli Thymallus de 47, très épais(j'avais du mal à le tenir tellement il était "haut")

 

IMGP4315 retaillé

 

IMGP4319 retaillé

 

 

IMGP4328 retaillé

 

Par la suite, plus rien puis Gégé me rejoint! On boit le jus, puis on attaque une nouvelle bordure.

On fait quelques mètres, et il nous en débusque une, qu'il finira par leurrer en la suivant au cours de sa remontée.

Une 52 avec une splendide robe!

 

IMGP52Gege retaillé

 

Il y a de plus en plus de monde, et on décide de bouger; Décision est prise d'aller sur une bordure que je n'ai pas fait depuis un bail, mais que je connais bien! C'est ici que j'y ai fait mes débuts de NAVeur!!!

A peine arriver que je dérouille avec une petite 35.

 

IMGP4603 retaillé

 

Par la suite on fera pas mal de borne, sans voir grand chose... Puis, je décide de l'emmener sur un spot oublié, où, à l'époque il y avait pas mal de groins.

Sur place, on en voit quelques petits, mais rien d'interessant... Mais en changeant de bordure, cela commence à valoir le coup! Il y en a une dizaine sur le fond, qui nymphe comme des dingues. Mais il y a différents soucis : En bas, pas mal de serpents(hein Gégé???), du coup, on est obligé de les attaquer depuis 4/5m en surplomb de l'eau! De plus, c'est assez profond avec pas mal de courant!

A ce petit jeu, Gégé en dépiquera un, et je ferai un 43...

 

IMGP4617 retaillé

 

La journée se termine après avoir été voir encore quelques bordures, mais où il y a du monde...

 

Le lendemain, changement de spot, et je retourne où Fabien m'avait emmené.

 

 IMGP4634 retaillé

 

Durant la première remontée, j'en ferai partir une jolie, puis dans les enrochements, je ferai une petite 37!

 

IMGP4642 retaillé

 

Puis direction "le spot à Gégé", où je ne verrai absolument rien, puis retour sur une bordure, où arrivé sur place, je retrouve la carriole de l'ami Fab! Je l'appelle pour savoir si il est en amont ou en aval, pour se retrouver et discuter. Lui non plus, n'a pas vu grand chose!

Lui part ensuite à l'aval, et je fait tout de même l'amont, mais nada!

Avant de partir rejoindre Steph et Pascal, je retourne embêté les groins "retrouvés" hier, et j'en remettrai un à l'épuisette!

 

IMGP4656 retaillé

 

Je pars donc rejoindre les 2 loulous pour casser la croute. Ils m'apprendront, qu'eux nous plus, n'ont pas vu grand chose...

Il y a quelques mouches, et on décide donc de remonter doucement les bordures en espérant trouver des gobages.

A ce petit jeu, c'est Pascal qui voit le premier, et le gaillard finit par la leurrer!

Un magnifique fish frôlant les 60!

 

IMGP4670 retaillé

 

IMGP4678 retaillé

 

Plus haut, on en retrouvera quelques uns, mais dès que l'on s'approche, les gaillardes stoppent totalement leur activité!

J'en aurai également une qui gobera plusieurs fois devant moi, mais le souci est qu'elle était dans un radier, et qu'elle n'arrêtait pas de bouger! Pas moyen de "la carder" pour poser la sèche...

 

2 jours avec très peu de truites vues, mais avec quelques groins au rendez vous!

 

Repost 0
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 17:39

Le week end dernier, un seul jour pour aller faire les bordures!

Arrivé de bonne heure le samedi matin, je trouve pas mal de truites dans les gamarres, et j'en louperai une belle au ferrage!

Le reste en image...

 

Par la suite, ce fut "l'invasion"!!! Il y a du monde de partout! On pourrait se croire sur les Champs Elysées, avec une foule pareille...

Du coup, après un coup de fil à l'ami Nass qui m'apprend qu'il y a peu de monde sur l'affluent, je décide de finir cette petite journée là-haut.

Peu de fishs sur les bordures, mais pas mal de mouches sur l'eau, et du coup, des gobages!

 

IMGP4519 retaillé 

 

 

Peu de courant et pas mal de vent, rende la localisation des poissons difficiles, mais j'arriverai tout de même à faire une petite 42!

 

IMGP4507 retaillé

 

IMGP4502 retaillé

 

IMGP4512 retaillé

 

Un peu après, je mettrai à l'épuisette "un plaquard" de groin de 54(pas de tof, vu que c'est fermé!). en même temps, en 15 centième, et une Peute en hameçon de 8, on ne peut pas dire que cela lui était destiné... Huhuhu!

 

Je referai, juste avant de partir une truitelle.

 

Enfin, hier aprem, c'est beaucoup plus calme; Personne au bord de l'eau que c'est bon!

Malheureusement, c'est le vent qui me gachera mon après midi... Très peu de fishs aperçus. Surement du au refroidissement de ces jours!

 

Je pense tout de même en avoir loupé une ferrage, et encore, je n'en suis même pas sur!

 

Bon, cela devrait tout de même rentrer dans l'ordre par la suite(il va bien finir par arriver ce maudit soleil), et pour le monde, j'espère également...

 

Le vrai luxe reste tout de même pour moi, de pêcher en semaine, avec des berges calmes, et des poissons tranquilles!

 

Repost 0
2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 22:19

Vendredi midi mon chef me laisse partir de bonne heure, et je décide donc de partir direct à la pêche!

Après l'heure de route qui me sépare de mon point de chute, je décide d'aller voir la vaironnée de mercredi!

Malheureusement, il n'y a plus personne...

 

Je continue en traversant dans le radier, et quasi arrivé au bord, je vois un gobage minuscule dans les cailloux.

Je m'approche donc doucement pour voir ce qu'il en est, et il s'agit bien d'une truite!

Elle est positionnée au milieu des cailloux, et la caudale "repose" sur une pierre, et intercepte toutes les mouches qui arrivent dans sa veine.

Je décide tout de même de l'attaquer en nymphe, mais après 3 nymphes différentes, il faut se rendre à l'évidence!

Je décide donc de passer à "mon classique", la MOV(Mouche d'Ornans à Vue).

Le premier passage est le bon, et la bougresse fait des cabrioles pendue à mon BDL...

Et une magnifique 54 qui finit dans l'épuisette!

 

IMGP4420 retaillé

 

IMGP4396 retaillé

Je ne reverrai pas grand chose au dessus et en redescendant, au milieu d'une frayère à barbeaux, je distingue une petite truite, mais je n'arriverai pas à la leurrer!

Un peu plus bas, je dépique un poisson d'une quarantaine de centimètre!

Je verrai pas mal de fish par la suite, mais très dur à approcher et encore plus dur à leurrer...

 

Il commence à se faire tard, et il va être temps de rentrer au gite pour retrouver Lilian, Gégé et Zanell!

Il est 19h30 et j'en vois une dernière à tenter avant de partir.

La lumière est faible, mais vu la taille du poisson, c'est dur de ne pas la voir!

Je mets une bonne paire de minutes à l'approcher en descendant au milieu des cailloux.

Au bout d'un moment, je suis enfin à portée d'arbalète; Le poisson est plus profond que ce que je pensais, et je dois donc changer de nymphe, pour un modèle un peu plus lourd.

La canne est bandée, et la nymphe est propulsée 2m devant le fish! La dérive se fait et arrivée à sa hauteur le poisson se décale, et prend la nymphe!

Gros ferrage, elle y est!

Elle part au large, c'est bon, comme cela, cela ne risque rien, mais de grands coup de boul, puis monte en surface en secouant le bec, et paf, se décroche!!!

J'ai les nerfs car c'était un très gros poisson et cela faisait un moment que je n'avais dépiqué 2 poissons dans la même demi-journée...

 

S'en suit une bonne petite soirée avec les potes.

J'apprends donc que Lilian a fait une magnifique dormeuse de 60 et que Gégé perd également un très gros poisson...

 

Couché 1/2h du mat après avoir un peu abusé de l'eau de feu locale, le réveil à 6h est dur...

Mais à 7h, nous sommes bien au bord de l'eau.

La matinée sera peu brillante, avec pas mal de fishs aperçus, mais ces dernières nous verrons avant nous...

En fin de matinée Gégé en débusque postée dans un courant juste devant un caillou.

Il s'approche doucement, et cette fois-ci le poisson ne part pas!

Après quelques passages de nymphes, je lui dit de passer un peu plus lourd car cela doit lui passer au dessus...

Et en effet, le coup d'arbalète suivant, il ferre ce poisson qui lui livre un joli combat dans le courant!

Tout comme moi, la veille, elle affiche 54!

 

IMGP4432 retaillé

 

IMGP4434 retaillé

 

IMGP4451 retaillé

 

L'après midi on change de secteur et je pété un cable!!!

Pas moyen de trouver une bordure peinard, il y a du monde partout!

Ah c'est tout de même mieux la semaine...

En fin d'aprem, Gégé nous trouve tout de même une bordure tranquille. En plus, cela fait un long moment que je ne l'avais pas faite!

On descend dans l'eau, et après quelques mètre de remontée, on en trouve une, postée le long d'une très grosse pierre qui est longée pas un courant.

Le poisson est très profond, et avec ce courant j'opte pour une gamarre en tungstène.

J'arblète bien au dessus et sur le côté pour la voir se décaler.

Elle va tellement se décaler, qu'elle va disparaitre... La garce n'a pas apprécié la plaisanterie!

Pas moyen de faire un fish aujourd'hui! On allait partir lorsqu'au bout de cette fameuse pierre, une truite que l'on avait pas vu, monte prendre une émergente!!!

Je fais quelques passages avec un petit parachute, mais rien! Je passe donc en nymphe, mais les premières doivent être trop légères...

J'en met donc une un peu plus lourde; Un coup d'arbalète, cela dérive, animation, et "comme dans les films", elle décolle et intercepte l'imitation quasi à la verticale!!!

Ferrage, suivi de chandelles(vidéo à suivre car Gégé a tout filmer), et enfin mise à l'épuisette d'une 47 bien combative!

 

IMGP4457 retaillé

 

La journée se termine la dessus.

De son côté, Zanell a cartonné avec une douzaine de truites entre 40 et 56!

On récupère ensuite Fabrice, qui remplace Lilian avec nous au gite. Lilian qui est parti de bonne heure a fait une 52, alors que Fabrice n'a rien fait mais a trouvé quelques gros poissons dans les gamarres en fin de journée...

La soirée en plus calme, et l'on se couche un peu plus tot.

6h30, on attaque les bordures de la veille avec Gégé et l'on retrouve de spoissons toujours aussi "débiles" que la veille. bref on ne fera rien!

Plus haut on tombe sur Fabrice qui en a aperçu quelques unes, sans pouvoir les pêcher!

Ce dernier décide de retourner sur la bordure qu'il avait fait la veille au soir; Vu que cela fait un baille que je ne l'ai pas faite, je décide de l'accompagner.

Mais en partant il voit un poisson posté devant une pierre; Seul c'est impossible, et je le guide donc!

Les premiers lancers, je ne vois pas l'impact de la nymphe, mais cela semble trop long.

A force de racourcir, je vois enfin l'impact, et je lui dit :

- Attention, là, c'est OK.

- Ferre!

Ok, elle y est!

Elle décale direct dans le courant, mais il finit pas épuiser une petite 36!

 

IMGP4476 retaillé

 

On reprend donc ensuite la voiture pour monter voir cette bordure.

Le premier fish vu est un gros poisson mais posté au milieu des branches... Je décide tout de même de l'attaquer.

On analyse un peu son circuit, puis je fais un peu de place pour pouvoir "déposer" mon gamarre...

D'ou je suis je ne pourrais sauter à l'eau, et je dis donc à Fabrice que s'il me voit ferrer, il faudra qu'il saute à l'eau pour faire peur au poisson afin qu'il parte au milieu et je lui jetterai ensuite ma canne!

Malheureusement, on aura pas l'occasion de tester cette manoeuvre car la garce me gratifiera d'un magnifique refus!

 

Plus haut Fabrice en voit une et bien active!

Pas moyen de l'attaquer du bord et il faudra donc qu'il descende à l'eau, puis que je le guide du haut...

Après plusieurs lancers d'essai afin de caler la mire.

Puis c'est OK, la nymphe tombe 1m devant le fish légèrement sur sa gauche.

- Attention, elle y va, elle y va...

Le gaillard semble un peu tendu, et il ferre avant que je lui dise... Huhuhu!

Je lui dit ensuite de changer de nymphe et d'attendre un moment qu'elle recommence à gamelle.

2 minutes après, c'est bon elle est à nouveau à table!

Cette fois-ci, je ne lui dit rien avant, et lorsque je lui dis, FERRE!

C'est bon, elle y est!

Et une 44 qui s'apprête à être prise en photo!

 

IMGP4491 retaillé

 

IMGP4485 retaillé

 

La journée s'arrête ensuite là, car avec les pluies des derniers jours, la rivière commence à monter et à se teinter!

En plus de cela, on prend des sacs d'eau sur le coin du bec!

 

Encore un week end bien sympa entre potes, mais tout de même bien décu d'avoir perdu ce gros poisson vendredi aprem...

 

Repost 0
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 21:21

Après un week end de "retour aux sources" sans pêche, je n'ai pu m'empêcher de me faire une virée cet aprem!

Je finis donc ma journée de taf à 10h30(je l'avais attaqué à 2h30 en même temps), je prends 5min pour regarder les niveaux et casser une graine, puis à 11h15 je décolle!

1heure après, je suis au bord de l'eau!

 

Alors première première, sur le premier spot que je connais très bien, je vois pour la première fois une belle arc qui "se roule" dans les gamarres.

Mais la bougresse est maline et pas moyen de réussir à la leurrer...

 

Seconde première, j'arrive enfin à ferrer un poisson avec un lancer un peu particulier; Il s'agit d'un espèce de "speycast", tout en gardant la mouche entre le pouce et l'index!

Cela fait quelques temps que je m'entraine à faire ce genre de lancer, et ce coup-ci, cela a été nickel jusqu'au moment ou "la verrue" se décroche à raz l'épuisette...

 

Changement de spot ensuite.

Pas mal de fish vu, mais je les pêche comme une guenille!

Du coup, je décapote avec une petite 36 pour me mettre dans le ryhtme!

 

IMGP4276 retaillé

Troisième première, j'arrive à lutter contre ma peur des "crotteux", en arrivant à faire cette tof!

 

IMGP4293 retaillé

 

 

Je continue ma remontée et sur un radier, je trouve des zones de frayères(le gravier est bien propre).

A priori cela doit être les barbeaux...

Je claque la nymphe juste sur le beignet d'un des fishs présents; Le poisson "décolle" et prend la nymphe!

Au combat, je comprend vite qu'il s'agit d'une truite!

Et une 42 qui finit dans l'épuisette!

 

IMGP4298 retaillé

 

IMGP4306 retaillé

 

Donc quatrième première, plutot que d'une frayère de barbeaux, à priori, il s'agissait plus d'une vaironnée, et c'est donc mon premier poisson pris ainsi!

Après ce combat, la frayère est désertée, et je décide donc de laisser reposer le coup afin de peut être retrouver des fishs plus tard.

Plus haut, je passerai bien une heure sur 3 sixties qui me feront tourner en bourrique. Elles se décaleront à quasi chaque passage de nymphe, mais aucune n'ouvrira le bec...

 

Je finis par redescendre sur "la vaironnée", et les poissons sont de retour!

J'essaie de choisir le plus joli poisson du groupe...

Au premier lancer je la loupe, et au second, c'est pendu!!!

Je pense aux 60, mais la belle "s'arrêtera à 58!

 

IMGP4356 retaillé

 

IMGP4354 retaillé

 

IMGP4344 retaillé

 

Je passe un coup de fil à Phil qui est juste en dessous, pour lui dire de me rejoindre, pour qu'il essait de tenter sa chance!

Malheureusement, elles ne sont plus trop enclin à mordre...

 

Une après midi bien sympathique avec beaucoup de poissons vus, pas de vent, du soleil et un joli fish au final...

 

Repost 0
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 20:37

Dimanche, décollage de très bonne heure pour arriver au lever du jour au bord de l'eau.

Je fais quelques mètres et je fais déjà barrer une truite au bord dans très peu d'eau!

Ah, ah, les gamarres seraient ils là?

En effet, plus bas, je trouve une truite installée dans très peu d'eau qui dégustent quelques crevettes!

Malgrés une longue approche, la gaillarde s'en va...

 

 

Je change de spot; Je me rends direct sur l'aval du secteur.

Au cours de la descente, je trouve une truite qui remonte doucement; Je fais donc le tour par les bois, et me positionne en amont, afin de l'attendre...

Quelques secondes après, elle arrive tranquillement; J'arbalète un petit gamarre pas lesté, elle se décale et s'en saisit délicatement!

Gros ferrage au milieu du bosquet dans lequel j'étais planqué, et aussitot je saute au bouillon! Je la suis sur une dizaine de mètre, et finis par la mettre à l'épuisette!

Et une jolie 58 pour attaquer le week end, c'est bon ça!

 

IMGP4173 retaillé

 

IMGP4167 retaillé

Et remontant la bordure, je retrouverai quelques poissons : 2 petites bien actives mais compliquées à pêcher et une jolie posé au fond qui finira par me voir au cours de l'approche...

Nouveau changement de secteur pour un spot que je connais très bien et qui, en présence de gamarre est interressant.

J'y verrai donc quelques fishs, dont une en train de "glouper" comme une cinglé sous une souche! Je l'essaierai tout de même, mais à force de lui poser le gammare sur le côté, elle m'a levé...

 

C'est la mi-journée et je branche mon phone pour voir si Gégé "est dans la place".

En effet, j'ai un message de sa part! Je le rappelle donc et me dit que c'est pas la peine de descendre, c'est noir de monde!

Il est près à partir, mais je le convains à casser une graine avec moi, et du coup, le motive pour pêcher!

Et bien il a eu raison le gaillard!

 

 

 

Et voilà une jolie 52!

 

IMGP4213 retaillé

 

IMGP4209 retaillé

 

On reverra pas mal de fish, mais plus rien ne sera mis à l'épuisette...

 

Le soir, coup de fil de l'ami Jeannot, qui me dit :

- Je suis libre demain, on pêche ensemble?

Pas de souci mon Jeannot, rendez vous au lieu habituel vers 6h30!

 

Le lendemain, j'arrive en premier et en m'équipant, je peux voir le manège d'une truite, sur un spot qui avait été désert l'an passé... Ca fait plaisir ça!

Arrivé du gaillard, on descend sur le secteur où l'on a fait la 52 avec Gégé la veille!

Beaucoup de fish sur cette bordure, dont 4 "gloupeuses"(c'est vraiment trop beau à voir), mais avec le soleil dans le dos, et des gaillardes sur la défensive, pas moyen d'en leurrer une...

On monte ensuite sur le radier en amont, où cela croise toujours!

3 poissons sont là, dont une pas vilaine...

Jeannot l'attaque quelques fois, mais sans réussite, et de mon côté, j'attaque une plus petite.

Posé 1m devant, animation, et là, "décollage", et elle vient saisir la nymphe quasi en surface... C'est bon quand cela fait ça!

Et une petite 41 ultra nerveuse!

 

IMGP4236 retaillé

 

IMGP4244 retaillé

 

En redescendant, on en verra beaucoup moins qu'à la montée.

On retrouvera une grosse déjà attaqué, mais qui connait la musique, et pendant que Jeannot l'essait, je jette mon dévolu, sur une petiote qui traine au bord, et pan, une 37 au sec!

 

IMGP4253 retaillé

 

On casse la croute, et Jeannot m'emmène sur un de ses secteurs favoris. Ca pue le bloc, mais rien.

On était en train de redescendre(dans l'eau) pour regagner la voiture, lorsqu'il me dit :

- Attention, ici, il y en a toujours 2/3 qui trainent.

Il n'avait pas finit sa phrase q'une 60 nous arrive droit dessus! Surpris, pas le temps d'arbaléter, qu'elle nous a déjà griller et repars tranquillement.

- Tu vas voir avec un peu de chance, on va la retrouver plus bas.

Et en effet, 200m en dessous, on retombe dessus! Cette fois-ci Jeannot est près, et dès qu'il la voit, il arbalète, mais la garce passe à côté de la nymphe sans la regarder...

On refait quelques pas, et on en voit une autre nous arriver dessus...

Jeannot arblète en premier, et posté derrière lui, je fais de même, amsi sur le côté!

Comme avec l'autre truite, et pass à côté de sa nymphe sans la regarder, et s'en va en direction de la mienne...

- Je ne vois absolument rien Jeannot, cela sera à toi de me dire.

- Attention elle approche. Anime. Stop, arrête. Ferre!!!

Ok elle y est!

 

Gros combat, et enfin elle est dans l'épuisette.

Une 55 zébrée à souhait!

 

sortie avec Alex 014 retaillé

 

IMGP4259 retaillé

 

IMGP4269 retaillé

 

Nous ne reverrons plus rien de l'après midi...

 

A nouveau 2 supers journées avec des eaux basses(peut être un peu trop pour la saison) et claire, du soleil, peu de vent et le plaisir de passer une journée avec Jeannot(et Gégé aussi, mais c'est plus courant ça...)!

Repost 0
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 20:45

Dimanche matin, à l'inverse qu'à l'habitude, départ pour la pêche pas spécialement de bonne heure.

Arrivée sur place, le vent est fort et froid!

Au bout de quelques moments Gégé arrive suivi, quelques minutes après de Lilian, et mon Miégou!

 

Avec ce vent, on décide de monter sur un gros affluent, pensant être un peu à l'abri; Et en eeft, après la grosse demi-heure de route, on trouve une rivière claire, et peu soufflée par le vent.

 

Fred attaque donc au toc de son côté, et nous partons tous les 3 faire les bordures.

Le premier secteur, nada, mais sur le second, on verra un peu de poisson!

 

Lilian ouvrira le bal avec une 42, bien guidé par Gégé!

 

IMGP4012 retaillé

 

IMGP4026 retaillé

Peu après, c'est à mon tour, de scorer avec une petite 37!

 

IMGP4030 retaillé

 

 

On casse une graine, puis on attaque un mouveau secteur sans succès...

Le vent est maintenant présent également, et on décide donc d'arrêter!

 

La journée du lendemain est vite résumé!

Jusqu'à 16h, je ne verrais pas une arrête!!!

 

Viens ensuite un petit retour en arrière...

Le matin, je croise Lilian qui me dit avoir raté un poisson évalué à environ 45 cm à tel endroit!

Il est donc 14h, et sur la route du retour, je m'arrête voir si elle est revenue...

Et en effet, elle est là! Mais cette fois-ci, elle a changé de menu...

 

 

Au bout d'un moment, je me décide tout de même à l'attaquer.

Pour le choix de la stratégie, j'opte pour le MOV, soit la Mouche d'Ornans à Vue!

Je règle ma mire, et le premier lancer est le bon! Un lancer comme j'en rêve...

Elle monte doucement se saisir de l'imitation, ferrage et c'est OK, elle est au bout!

Elle patasse en surface, avant d'aller visiter quelques blocs de roche, mais au bout d'un moment, j'arrive à la sortir de la-dedans, avant de l'épuiser!

Une 56 un peu maigrichonne, mais qui va vite se requinquer vu comme elle mangait bien : Donc des olives, bien sur, mais elle a aussi régurgiter une bonne paire de gamarres et un chabot!

 

IMGP4070 retaillé

 

IMGP4096 retaillé

 

En resdescendant(sous la pluie qui s'est mise à tomber), je tombe sur 4/5 fishs en activité! Je redescends chercher une veste de pluis et récupère Gégé.

Le gaillard allait partir, mais lorsque je lui ai appris la nouvelle, il était remonté!

Et il a bien fait, car il réussi à nous faire une 50 en pleine forme!

 

IMGP4113 retaillé

IMGP4124 retaillé

 

La journée de mon côté s'arrête la-dessus, car je dois aller voir ma filleule.

 

Aujourd'hui, arrivé au bord de l'eau, je rejoins Fabien pour une première journée à pêcher ensemble.

Sur la première bordure, il attaquera un poisson pas très actif, sans succès...

 

On change de spot, et l'on se dirige vers une bordure que je ne connais pas!

Je vois le premier fish, et étant le mieux positionné, je me mets au taf!

La truite est assez profond, et j'opte pour un gamarre Bidoz.

Un coup d'arbalète, et lorsque le gamarre arrive à sa hauteur, et fait une bonne vingtaine de centimère en avant pour venir s'en saisir!

Ferrage, pendu!

Une 46 avec une robe à tomber!

 

IMGP4132 retaillé

 

C'est ensuite au tour de Fabien d'attaquer un poisson en plein radier.

Le courant est fort et profond, et pas evident de lancer de l'enclume à distance... Au bout d'un moment, la tête orange passe bien, le poisson se décale, ferrage dans le bon timing, mais le fish n'y est pas...

 

On redescend ensuite pour remonter une bordure où l'on espère en croiser dans les gamarres...

Peu de poissons vu : Une très grosse cachée sous un caillou, qui nous a vu avant que l'on ne puisse la voir, et une autre en train de "glouper" sous un tas de branche, que l'on ne réussira pas non plus à approcher!

Plus haut c'est une bordure plus profonde avec de gros blocs; Plusieurs poissons posés au fond, mais très très compliqué, vu la force du courant et la profondeur.

Je mets le nez dans la trouée juste au dessus, et là, j'en ai une à portée de tir!

Re-gamarre en Bidoz, mais encore un peu plus gros que tout à l'heure...

Les premiers lancers ne sont pas bons, puis au bout d'un moment, je tombe où il faut!

Le gamarre s'immerge, puis est intercpté par un poisson que je n'avais pas vu! Ne sachant pas ce que c'est, je ne ferre pas.

Le gammare est donc recraché et continue son chemin en direction de la truite... Arrivé à 40cm d'elle, animation! Elle l'a vue, et va s'en saisir!

Pan, elle est au bout, et je finis par mettre cette 49 à l'épuisette!

 

IMGP4144 retaillé

 

IMGP4155 retaillé

 

On ne reverra plus rien de la matinée! L'aprem, on se dirige vers un spot à sèche, en espérant voir des gobages; Et bien quelques insectes, quelques gobages de groins mais pas de truites...

Milieu d'aprem, on remonte où l'on a fait les fishs; On en reverra juste une! Cette garce nous a fait tournée en bourrique, car nous content de ne pas être bien grosse, elle n'a accepté aucunes de nos mouches que l'on lui a proposé... Coquine va!

 

Mes 3 jours de pêche se termine et il est temps de rentrer.

Au final, très content car avec quelques jolis coups de ligne et de belles images, j'ai encore passé de bons moments...

Repost 0
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 17:14
Pas vraiment de veine pour ce week end...

Tout d'abord, j'apprends vendredi que je vais avoir un jour de repos en plus(ça c'est plutot bon!), du coup je pensais me faire une escapade(en même temps, faut dire que je m'y prenais au dernier moment), mais cela "tombe à l'eau"...
Ensuite, les rivières sont en crue... Pas vraiment un souci, vu que l'on en avait bien besoin pour nettoyer le fond de la rivière!
Et enfin dimanche "je récupères" Gégé sur FB pour aller déployer de la soie à Barouch! Arrivé sur place, pas moyen de pêcher, car il y a une compétition!!!

Enfin, direction Virieu pour pêcher l'aprem! On sera rejoint par La Cigale!
Beaucoup de poissons en surface, mais très coquins...
Du coup, on a sorti le 10 centième avec les petites nymphes de rivières non lestées... Et pour ma part, c'est un petit chiro en quill de coq ébarbé qui m'a rapporté le plus de fishs!
Dont quelques jolies truites qui m'en ont fait baver en 10!

IMGP3971 retaillé

C'était également l'occasion de sortir la Z-axis pour voir ce que cela vaut...
Bilan plutot concluant! A voir par eau basse, sur LA rivière, mais à priori encore une très bonne canne!

De son côté Nass fera pas mal de poissons avec "une de ses nymphes à la con"

Au final, à trois, on fera une quarantaine de poiscaille!

Le lendemain, le soleil est présent, mais les rivières sont toujours hautes; Du coup, direction La Clusaz pour surement la dernière sortie ski de la saison!
La veille, une vingtaine de centimètre de neige fraiche est tombée, et malgré l'avancement de la saison, la neige est plutot bonne; Bonne jusqu'en milieu d'après midi, car avec les 15°C, cela s'est fini un peu en soupe!
Mais bon, encore une bonne journée sur "les lattes", et avec toujours de superbes paysages!
Comme ici avec la vue sur le Mont Blanc, la tête dans les nuages...

IMGP3979 retaillé

Y a plus qu'à attendre la décrue...
Repost 0
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 21:33

Tout commence hier soir!

L'ami Phil me donne un petit coup de fil pour venir aux nouvelles. Par la même occasion, il m'apprend qu'il sera à la pêche avec mon Bon aujoud'hui!

Du coup, l'idée de les rejoindre me tente bien... Et lorsque je le rappelle en milieu de journée, même si il m'annonce la présence de pas mal de vent, je décide de faire la route.

Donc au final, une journée bien remplie : boulot à 2h15, jusqu'à 10h; Repos jusqu'à 11h(pas réussi à dormir tellement j'étais au taquet); Je casse une graine et décollage à midi moins 10, puis pêche de 13 à 18h!

 

Revenons en à la pêche, je retrouve avec facilité la carriole de "la doublette de la mIsère".

 

IMGP3955 retaillé

Je pars vers l'amont, mais j'entends Mon Bon pousser des cris à l'aval!!!

Je rejoins donc la fine équipe, et on décide de partir à l'amont.

Je vais direct vers un poisson que j'ai vu à chaque fois ces derniers temps, et... Bien sur il n'est pas là! Donc forcément, moquerie des 2 asticots :

"Comme par hasard, lorsque l'on est là, il est absent!"

Plus haut, j'en indique une autre que j'avais vu lundi, et ce couop-ci, elle est bien là!

Je suis le mieux disposé, et c'est donc moi qui l'attaque. Je fixe une petite Condolive, un petit coup d'arbalète, la nymphe dérive sur 1m et le poisson s'en approche doucement et s'en saisi... Ferrage! Ok, elle y est! Le poisson part dans le profond, et malheureusement, je ne peux le suivre(pas moyen de sauter à l'eau, trop de flotte)...

Je sens le fil qui frotte sur les roches, et au bout d'un moment, à force de se frotter le groin dessus(enfin je pense...), la garce finit par se décrocher!

 

On continue notre remontée, puis on se sépare : Phil et Mon Bon reste rive gauche, et pour ma part je passe rive droite.

Je traverse doucement la rivière au niveau d'un seuil où je sais que quelques jolis fishs trainent...

Arrivé à la moitié du seuil, gros gobage sur la bordure d'en face! Je m'approche doucement, et re-gobage. Je me poste et regarde ce qui dérive, amis je ne vois rien; Pendant ce temps il y aura encore 2 autres gros gobages...

Je fixe un petit parachute olive, je fais un lancer; Rien! J'attends pour voir si cela remonte, et plus rien???

 

Je continue donc de traverser ce seuil, et arrivé quasi au bout je vois un joli poisson dans peu d'eau. je fixe un petit gamarre non lesté. Je pose 2m au dessus , mais la coquine a "grillé" le piège!

 

Je reverrais ensuite un poisson posté assez loin que je ne peux pêcher seul.

De leur côté, Tic&Tac ne verront rien, et on décide de retourner à la voiture boire un coup, et se faire ensuite l'aval où ils avaient vu des fishs auparavant.

 

Et en effet, après "un saut de cabri" pour accéder à la rive, je tombe nez à nez avec un joli poisson.

Phil se positionne dans un bosquet et moi juste à son amont.

Elle passe devant Phil et se rapproche de moi; Elle est largement à portée d'arbalète. Tellement à portée que je serais trop long et donc le fish redescend...

Phil reste positionné au cas où elle remonte; Et en effet, 10 minutes après, on l'entend, crier : "Je l'ai!"

Avec sa cheville en javel, il ne peut descendre, et au moment où j'aller sauter à l'eau pour tenter de l'épuiser, le fish se décroche...

Decidement, nous ne sommes pas en veine!!!

 

De son côté Pascal débusquera un poisson, mais ce dernier n'appréciera pas le coup d'arbalète sur la tête...

Je reverrais quelques poissons mais assez éloigné... Il y en a un tout de même à porter de tir, mais qui a totalement ignoré mon imitation...

 

Il commence à se faire tard, et avant de partir, je décide de retourner faire un petit tour à l'amont...

"Vous m'appeller lorsque vous partez, je suis juste au dessus."

 

Je fais quelques trouées dans la végétation et rien; Puis au bout d'un moment, comme le dit l'ami Zanell, j'ai une balle de match!

Le téléphone sonne au même moment :

- Bon on y va?

- Laisse moi 5minutes, y a peut être moyen de sauver la journée...

- T'en a une devant toi?

- Mieux que cela, j'ai une dormeuse sous le pif!

 

Je raccroche donc, puis fixe... Une AlPacino, of course!!!

Entre temps, j'entends "ma doublette" qui arrive.

Premier poser un peu short; Je pensais pas qu'il y avait autant de fond!

Le seconde est bon, et à son niveau elle fonce dessus pour l'engammer, mais je la foire!!! P'tain balle de match loupé...

 

Mais elle est encore là! Certes un peu plus nerveuse, mais toujours posée entre ses 2 blocs de roche.

Je redescends "la bête", arrivé vers elle, aucune réaction... Petite animation, et là, elle refonce desuus et l'engamme! Ce coup-ci, c'est OK, elle est au bout, et fini rapidement dans l'épuisette!

Une jolie 47 bien zébrée avec la nymphe plantée sur la langue!


IMGP3947 retaillé
IMGP3944 retaillé
IMGP3945 retaillé

 

Petite scéance photo, puis direction un bistrot pour se désaltérer et "fêter" la première dormeuse de la saison!!!


Du coup, ce petit coup de poker a payé, et j'ai passé une excellente après midi, accompagné de "ma doublette de mIsérois"!!!

Repost 0
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 20:31

Ces derniers temps la rivière est bien stable, et c'est confiant que je pars à la pêche.

Malheureusement, arrivé au bord de l'eau, je déchante... Ils ont ouvert les robinets!

Coup de fil à l'ami Steph pour l'avertir de la situation et il m'apprend qu'elle est à plus de 150m3/s; Du coup, il abandonne l'idée de me venir...

 

Peu après coup de fil de Gégé.

-"T'es où Alex?"

-"Je serais sur place dans un quart d'heure"

 

Une fois arrivé, mon Gégé est dans l'eau en train de peigner les courants au poisson nageur.

Je m'équipe tranquillement, et avec ce niveau je m'apprête à sortir la grosse artillerie pour pêcher au stream, lorsque je vois une truite dans la retourne juste devant moi!

Elle se ballade un peu avant de se poster sur une grosse pierre claire; Posté ainsi on la distingue très bien malgrés ce niveau d'eau!

Elle s'alimente bien et cela commence donc à "sentir bon"...

Petit hic, elle est dans un contre courant de dingue! Pour donner une idée sur ce contre courant, elle est en faite postée en travers du courant principal!!!

Je vais essayer un paquet de lestages différents et un paquet de différents posers avant de comprendre un peu mieux ce courant!

Et finalement au bout d'un long moment, elle est enfin au bout!!!

Comme je le disais à Lilian la semaine passée, il faut être "sans pitié" au niveau du combat; Et avec un niveau pareil, encore plus!

Bref après le ferrage, je bride tout pour la monter en surface, et dès qu'elle a commencé à patasser en surface, un coup d'épuisette sur le bec. C'est bon le combat a duré quelques secondes et une jolie 52 me permet d'ouvrir le compteur 2010...

 

IMGP3905 retaillé
IMGP3902 retaillé
IMGP3904 retaillé
IMGP3909 retaillé

 

Gégé arrive au même moment pour faire les tofs.

On sort de l'eau, pour discuter un peu et un quart après une truite un peu plus grosse a repris la place de celle que je viens de prendre!

Malheureusement, et malgrès "mon guidage", Gégé n'arrivera pas à la leurrer...

 

Changement de poste, et peu après on trouve un beau poisson collé à la bordure et bien actif.

Gégé s'y colle! Les premiers passages ne sont pas bon car la nymphe est trop légère. Après un changement de nymphe, ça passe bien, le poisson se décale, ouvre le bec, et Gégé anticipe un peu le ferrage, et lui retire la nymphe du bec...

 

On recroisera quelques poissons mais placés dans des endroits de dingues, bref quasi inattaquables; On réussira juste à les faire barrer...

 

Midi, on casse une croute, avant de partir se poster afin d'attendre d'éventuelles March Brown; Avec ce niveau et le temps bien couvert cela sent l'éclosion a plein nez! Et bien que dalle pas une seule mouche ne dérivera! On croisera également Fabien qui n'en a pas vu une non plus!

Au bout d'un moment on décide de repartir sur des bordures histoire d'essayer de recroiser du fish.

On en apercevra bien quelques unes mais toujours très mal postées et totalement inactives.


Ah si Gégé nous en fait une jolie en parlant de poisson inactif!

Il trouve une truite toute noire sur une bordure peu profonde.

-"Vu la couleur Gégé, elle doit être malade"

-"Mais non c'est une dormeuse"

Gégé y passe donc un moment mais rien.

-"Je te dis qu'elle est malade ou sinon elle est peut être aveugle. J'suis sur qu'on peut la prendre à l'épuisette"

Et en effet, mon Gégé lui glissera l'épuisette sous le ventre avant de la filocher!

Je ne m'étais pas tromper, ce poisson est malheureusement aveugle. Certes un peu maigre mais plutot en bonne santé à la vue de la vitesse dont elle repartie dans son élément!

Surement un poisson qui a subit la canicule de l'an passé...

14h30, on va prendre durant un gros quart d'heure des sacs d'eau sur le museau!

15h nous sommes trempés, et c'est définitivement mort pour une éclosion!

Du coup, on arrête là et rendez vous est pris pour le lendemain!

 

En rentrant, je m'arrêterai prendre des nouvelles du fameux Antoine Jebbali!

Tout semble aller bien, vu que la soirée qu'il a passé la veille avec La Cigale!!!

 

Le lendemain, c'est moi qui arrive en premier, et je me rends donc sur la bordure où Gégé a loupé la sienne la veille.

Le niveau est un poil plus haut et la bordure est déserte! Entre temps Gégé me rejoint et on va boire un jus!

Coup de fil de l'ami Jeannot qui m'apprend qu'elle est en train de baisser.

Du coup on se dirige en amont pour profiter au plus vite de la baisse.


La première bordure sera très peu rentable, mais après le casse croute et un changement de spot, on tombe sur pas mal de poissons!

Malheureusement, très peu de poisson actifs, et les bougresses sont sur leur garde, du coup on en attaquera que quelques unes...

Gégé en loupera à nouveau une au ferrage...

Faut dire que sa nouvelle casquette doit être maraboutée!!! Huhuhu!

 

On refera 2 autres bordures, mais à nouveau désertes...

 

Un début de saison où l'on voit du fish, mais très peu actif, rendant la pêche compliquée...

Enfin ce n'est que le début de saison et le meilleur approche!

Repost 0