Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 20:01

Ca y est la saison a commencé!

Comme ces derniers temps, elle a commencé par une bonne soirée entre amis, accompagnée par une fondue au vin jaune du père Yvan!

Après pas mal de rigolades et quelques bouteilles, tout le monde au lit à un peu plus d'une heure du mat.

Le lendemain, c'est Gégé qui est debout en premier, et on décolle ensemble vers les 7h30.


IMGP3875 retaillé

 

La rivière est basse pour la saison, et on décide donc de faire les bordures habituelles à vue.

Nous verrons 4/5 poissons totalement inactifs, j'en attaquerai 2 sans succès.

Nous ne verrons plus rien de la matinée!

11h30, en redescendant, on récupère Yvan et Michel, puis on attends les 2 autres clients pour casser une graine!


Nous passerons tout le début d'après midi à attendre les gobages; Nous verrons bien défiler quelques March Brown mais pas de gobages!


15h30, je décide de partir seul; Je verrais 3 poissons donc 2 était actifs; L'un n'était pas à portée, et le second, comme dit Zanell, j'ai bouffé la feuille!

Il est posté devant moi à porté de tir, et pioche de temps en temps au fond; Cependant, positionné dans un contre courant que je pensais plus fort. Du coup, j'ai opté pour une nymphe trop lourde, ce qui a eu pour conséquence que cette dernière s'est plantée dans le fond et au moment où j'essayais de me libérer, la truite s'en est allée toute nageoires dehors...


Bilan de la journée tout le monde capot!

Le soir, on divise les effectifs par 2, et on ne se retrouve plus qu'à 3 avec mon Miegou et Lilian.

Le lendemain, Fred reste un peu au lit et on s'en va avec Lilian.

Première bordure nada et sur la seconde, on ne verra qu'un seul poisson; Je l'approcherai façon commando, et à la troisième nymphe présentée, elle en a eu marre et du coup, ciao!


Changement de rive, et on tombe sur un fish, à nouveau totalement inactif. Je déteste ce genre de poisson car j'ai toujours l'impression qu'ils ont des yeux dans le dos!

Enfin, l'approche est plutot bonne, et je me postionne juste à son aval, derrière un arbre. Le gros gamarre non lesté est arbalété 1m devant elle légèrement sur la droite. Il s'immerge nickel, et arrivé à 10cm, petite animation; Elle tourne la tête mais ne prends pas. Re-nouvelle animation, et ce coup-ci, se décale ouvre le bec, le referme, et pan ferrage!

Et ferrage dans le vide!!!

Argh! Rien compris sur ce coup-là...


De son côté, Fred veut s'en aller...

Je lui dit :

- Reste un peu et comme cela on mange ensemble à midi.

- Viens nous rejoindre, tu auras les courants en dessous d'où on avait fait "Blanchette" l'an passé!


Avec Lilian, nous décidons de faire la bordure en face le coin que j'ai indiqué à Fred.

On y croisera une doublette; Et oui, 2 truites côte-côte que Lilian n'arrivera pas à leurrer, malgrès mon guidage(d'en bas il ne voyait rien).

Un peu au dessus j'en débusque une autre, et on décide à nouveau de faire le coup à 2 : Lilian à la manoeuvre et moi au guidage.

Après s'être placé correctement, je commence à lui donner des repères, avant de le guider.

Au troisème lancer :

- Nickel, laisse faire cela va lui arriver direct!

- Ca y est elle l'a vu.

- Elle se décale, elle se décale.

- Attention.

- FERRE!


Ok c'est bon elle est au bout!

La garce s'est vraiment décalé tout doucement,avant de prendre la nymphe du bout du bec!

Enfin, ça y est elle est dans l'épuisette, et c'est une 44 bien zébrée que Lilian nous a fait!

 

IMGP3881 retaillé
IMGP3885 retaillé

 

On retrouve ensuite Fred qui voulait partir...

Et bien finalement, notre toqueur perd un gros poisson, mais met à l'épuisette une 55 et une 57!!!


On mange ensemble puis Fred part de son côté, alors que nous finirons calmement la journée avec Lilian.

 

Bon ça y est la saison a démarré, mais vivement que cela se réchauffe un peu, afin que l'on trouve des poissons qui se nourissent.

Repost 0
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 19:36
En effet, cela fait un baille que j'avais si peu pêcher durant l'hiver...

Il y a bien eu 2 ou 3 sorties à Barouch dont la dernière début décembre avec l'ami Zanell.
Lui a fait sa pêche surtout en sèche(ils sont doués ces toqueurs!!!) et moi plus à vue!

IMGP3796 recadré
IMGP3801 recadré
Et puis, comme le temps etait bouché en altitude hier, m'empêchant d'aller skier, je suis aller faire un petit tour à Virieu durant l'après midi!

Poissons très coquins à vue, mais je réussirai tout de même à en faire une bonne douzaine, plus quelques unes au stream en fin de journée, lorsque la lumière a diminué.
Mais j'ai pu également faire une joli perche à NAV!

IMGP3809 recadré
IMGP3821 recadré
Au cours de cette journée j'ai pu également faire des essais!
J'avais acheté au début de l'automne une SLT 490 destinée aux groins; Et bien après essai, je l'ai trouvé vraiment génial! Cela devrait très bien aller pour toute les pêches light en dessous du 10 centième...
Et puis autre essai, pour aller avec cette canne j'avais acheté une Rio Gold; Et bien essai également concluant! Peu de mémoire, charge vite la canne et répond très bien! Bref, lorsque je changerai ma TT, je risque de m'orienter à nouveau vers cette soie!

Allez encore un gros mois et demi à patienter, mais j'avoue que cela commence à me titiller...
Repost 0
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 19:09
Et oui, avec la saison réservoir qui rattaque, je peux ressortir mes polaires pétantes, et aujourd'hui, c'était le vert pomme qui était à l'ordre du jour du côté de barouchat.
Sur place, le cadre est magnifique!


Aujourd'hui, je suis accompagné de Christian, alias "l'ancien".

Le début de matinée sera calme, avec l'absence de vent, les poissons sont peu actifs; Mais vers 10h, le vent se lève gentillement, et les vagues ainsi formées à la surface ont rapidement pour effet de faire "lever le nez" aux truites!
Durant 2 heures les prises se succèdent grâce à un hopper olive.



De son côté, Christian à toutes les peines à en faire monter quelques unes; Il arrive tout de même à en leurrer une paire au stream

Et en fin de matinée, je reçois un coup de fil de Fredlebelge qui m'apprends qu'il est sur le parking, et qu'il nous rejoint dans quelques minutes.
Le gaillard est rapidement en action.


L'après midi sera tout aussi bonne.  Fred pêchera avec son "classique" sèche/nymphe, Christian tricotera des chiros, alors que pour ma part, je continuerai en sèche, mais avec des sedges clairs, ou de petits parachutes marron.



Avant de partir, je mettrai un peu coup de stream, et pan le thon(au dessus de 70, cela commence à faire partie de la famille des thonidés!!!) de la journée qui me sortira une bonne quarantaine de mètre de backing!


Une journée bien agréable tant au niveau du temps, du paysage, et de la pêche. Et oui, c'est tellement bon de laisser les stream dans les boites, et de ne pêcher qu'en soie flottante!
Repost 0
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 16:07
Ce matin, c'est sous la pluie que je fais la route pour me retrouver au bord de l'eau.
Faut dire qu'il y en a besoin de l'eau, et le substrat ne demande qu'à être nettoyé afin que le fraie se déroule sur des fonds propres.

Le temps est encore couvert mais au cours de la matinée, le soleil commence a pointé le bout de son nez, et a pour effet de faire ressortir les couleurs ocres de la végétation.




Je croises enfin les premiers poissons : un banc de perches avec quelques jolis sujets; A l'impact de la nymphe, une jolie fonce dessus, mais elle manque l'imitation, puis prend la fuite, suivi de tout le banc.

Je continue ma ballade, et je tombe sur quelques chevesnes de belle taille. Je leur présente la nymphe, elle s'immerge doucement, et un pèpère l'engloutie!



Je change de spot, et je tombe à nouveau sur un joli banc de perche. Y a pas, cette fois, il faut que j'arrive à en faire une paire.
Pari réussi avec ces jolies zébrées!



Au niveau des autres fishs, malheureusement, je ne verrais pas la queue d'un bec,  mes amies les carpes étaient au abonné absent, et au niveau des  barbeaux, le peu que j'ai vu, je n'ai pas réussi à les leurrer!

Repost 0
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 11:59

Cela faisait un long moment que je n'avais pas été voir les poissons de "Trèscharmant"...

La dernière fois, c'était pour l'ouverture 2007 avec Lilian.

Et depuis il y a eu de grosses crues qui ont boulversé la rivière. Et en effet, sur place, je reconnais à peine certains secteurs!

Auparavant, les coups étaient variés, alors que maintenant, c'est quasi exclusivement des zones de courant; Et sur les rares plats qu'il reste, quasi aucun poissons vus...

Donc autant le dire tout de suite, la densité n'a rien à voir avec ce qu'il y avait il y a quelques années!


Par contre, il y a quelques points positifs : Tout d'abord le cadre! C'est toujours aussi beau et plaisant de pêcher ici...


 

 

Autre bon point, j'avais peur que les crues "lessivent" les larves, mais apparement, vu le nombre de porte bois dans l'eau et ce genre d'exuvie, il reste de la vie!


 

 

Sinon, au niveau de la pêche, j'ai attaqué les courants à la roulette au début, mais après 1h de pêche sans touche, j'ai changé d'option.

En effet, le soleil commence a pointer le bout de son nez, et je suis donc passé à une pêche classique d'eau rapide : le peignage des postes en sèche. Pour cela, rien ne vaut une bonne vieille Tchernobyl Ant.



 

 

Je ferais donc au final une dizaine de poissons; Pour les 2/3 des farios, dont une jolie 30/35.





 

 

Et pour le reste des arcs bien combatives, dont une de 40/45 qui m'a occupé un bon moment!



 


 

Une bonne journée en altitude, mais pour que cela redevienne vraiment interressant, il va falloir patienter quelques années, pour que la rivière "refasse sa place"...

Repost 0
20 septembre 2009 7 20 /09 /septembre /2009 19:22

Ce dimanche, c'est la fermeture sur la plupart des rivières de 1ère catégorie du territoire, et on avait prévu de la faire avec Steph!

Toute la semaine LA rivière est aux alentours des 200m3, et la décision sera prise samedi.

Donc arrivé hier, je préviens Steph que cela m'étonne que cela soit pêchable...
Au cas où, je t'appelle demain matin, mais je ne mets pas de réveil.

Ce matin, j'emmerge donc tranquillement vers 8h; Je branche sans y croire internet... Et j'y crois pas, elle est descendu en flèche pour être aux alentours des 20m3.

SMS à Steph, "Je décolle dans 1/4 d'heure, tu viens?"

Au bout de 15 minutes, pas de réponses, j'y vais.

Le temps est top : bien bouché et légère pluie, et je suis donc confiant.

A peine arrivé, le téléphone sonne. P'tain le numéro de Jeannot s'affiche.

- T'es où?

- Tiens j'arrives.

- Ah on va peut être pouvoir enfin pêcher ensemble...

- Pas de soucis Jeannot, j'arrive.


Depuis le temps, on arrive enfin à se retrouver; Il était temps, en même temps!

On discute une petite heure dans sa voiture(il pleut des cordes), puis direction le bord de l'eau.




Sur le premier spot, Jeannot pêche au fil pour voir si il y a quelques ombres; Bilan nada, et de mon côté, je verrais des camions de chavasses et 3/4 petites truites.

On bouge, et enfin on en trouve une; Premier passage pas assez lesté. Je change pour mettre plus lourd mais le fish a disparu.

Jeannot est aussi peu en réussite, car comme moi, il en voit une, mais n'est pas prêt.


Puis je regarde un peu autour de moi.

Jeannot, je crois que cela monte.
Et en effet, on est loin des 20m3, et cela commence a se teinter doucement.

Seule solution, vite filer à l'aval pour avoir encore 2 petites heures de pêche.

Et bien nous en a pris; A peine arrivé, que l'on voit une belle dormeuse.

Je l'attaque donc, mais au premier passage, elle n'apprécie pas ma nymphe, et s'en va à toute nageoire.

Un peu plus loin Jeannot attaque un très gros poisson. Je connais pourtant le secteur, mais je n'avais jamais vu ce poisson!
Après plusieurs changement de nymphes(il faut dire qu'elle était dans 2m d'eau en plein courant), le poisson s'en va...

Enfin cela plais' de revoir du fish.


On monte ensuite faire la bordure, mais rien.

On allait pour partir lorsque j'en vois une. Par contre, pas moyen de la pêcher seul, et Jeannot va me guider.

- C'est bon Alex, elle nymphe.

- Plus en amont.

- Plus court.


Puis au bout d'un moment, il me lance un : FERRE!

Je m'exécute, et elle est au bout!

Heureusement que j'étais repassé en 15, car la soie s'est bloqué dans une pierre, et lors du rush, c'était bien limite, mais elle finit tout de même dans l'épuisette.

Une 53 maigrichonne après "l'épisode caniculaire", mais qui va bien se requinquer pour nous faire pleins de petites truitelles durant l'hiver.

 



Les coups de ligne à 2 sont toujours géniaux, et celui-là, avec Jeannot m'a fait énormément plaisir!
 

On referra une autre bordure, mais ça y est la rivière monte déjà...


Une fermeture qui m'a fait plaisir pour diverses raisons : bien évidement une super journée passée en compagnie de l'ami Jeannot, la présence de la pluie et on en a bien besoin, le fait de "retrouver" des poissons sur des zones qui ont subi les eaux très basses et chaudes de l'été.

Tout ça est encourageant pour 2010, et rendez vous est donc pris le deuxième week end de mars!

Repost 0
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 15:28

Cela faisait un moment que l'on devait pêcher ensemble avec Fred.

Enfin, les conditions étaient bonne et rendez vous était pris dimanche.

8h nous nous retrouvons; Sam qui devait être avec nous, ne peut malheureusement se joindre à nous, car sa compagne qui est enceinte a des douleurs...


De notre côté, nous partons sur l'amont du parcours; Après une heure de pêche pas une touche, et l'eau commence à monter. On file donc sur l'aval pour pouvoir pêcher encore un moment l'eau claire...


Sur place on croise un gars qui vient de faire une 60+ et il nous apprend qu'il en a perdu une encore plus grosse.

A l'aval Fred aperçoit un collègue à lui.

On descend le voir, et on se rend vite compte que sa canne est pliée. Malheureusement quasi arrivé vers lui, le poisson se dépique...

Masi en y regardant meiux, on peut voir encore 3 autres fishs.

Fred les attaque, mais en vain.

"Allez Chiro, essaye, histoire de voir si en changeant de menu, cela peut les décidé..."

Je me place 7/8m à l'amont, histoire d'obtenir la meilleure présentation.

Au bout de quelques lancers, je sens que c'est lourd... Mince je me suis accroché au fond. Je relève doucement pour le pas effrayer le fish, mais tout à coup cela bouge! J'emmanche un grand ferrage pour assurer l'hameçon. Elle y est et je n'y crois pas!

Je cours derrière elle, pour pouvoir la contrer comme il faut.

Fred et ses collègues qui observer la scène, m'oriente afin d'éviter les accrocs.

Premier essai d'épuisettage avorté. Elle ne rentrera pas!

Deuxième essai, échouage, mais elle n'est pas d'accord et je manque de la perdre en passant entre les jambes de Fred!

Le troisième essai est le bon, et Fred parvient à me la mettre sur la berge.

Je n'y crois encore pas en voyant ce poisson entre mes mains.

77cm de bonheur!




 

 

Nous écourtons la scéance photo car l'eau monte rapidement et Fred manque de perdre son matos qu'il avait posé au sol durant le combat...

Nous cassons une croute, puis avec cette eau haute, nous utiliserons des techniques plus lourde, mais sans résultats.

Il est temps pour moi de rentrer et je remercie encore Fred pour son accueil et sa gentillesse.


Sur la route qui me mène chez ma filleule, j'apprends que Sam est l'heureux papa d'une petite fille!

Le lendemain, il y a pas mal de vent, et en regardant la courbe des niveaux, je constate que je ne peux aller où je voulais.

Je me rabats donc sur l'Azergues, mais avec ce vent pas évident. J'apercevrais juste 2 poissons, mais j'ai encore la tête à ma truite de la veille...

Encore merci Fred.

Repost 0
8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 17:55

Comme la semaine passée, c'est surement la première et la seule virée de la saison sur cette rivière : la Loue.

Et lorsque je vais là-bas, c'est surtout pour un poisson : l'ombre.

J'ai peu l'occasion de les pêcher sur les autres rivières, alors quand je vais là-bas, c'est surtout pour aller les embêter!

Je suis accompagné de l'ami Gégé, et dimanche matin vers 8h, nous récupérons notre permis, et direction la flotte.


 

 

Je n'ai pêché ce secteur qu'une seule fois et c'était l'an passé à cette période.

Le niveau est un peu plus bas, et les fishs ne sont pas au même endroit que l'année dernière.

Sur les bordures, il y a quelques truites, mais Gégé n'arrivera pas à interresser les plus jolies.

Mais c'est lui qui fait les premiers fishs sur le bas du parcours.

De mon côté, je remontes et je finis tout de même à les trouver dans une veine profonde. Avec le courant, il faut du lourd.

Je ferrais ma pêche sur une centaine de mètre avec un petit bidoz body cuivre.

J'en ferais une demi douzaine, perdu autant, mais surtout je finirais par perdre une belle 50 qui connaissant le secteur, est partie se soucher dans un massif de renoncule, et a fini par avoir raison de mon 10 centième...



 




 

Par la suite nous changerons de secteur, mais sans réussite.


En fin d'après midi, direction le gite de l'ami Gérard. Le gaillard n'est pas encore là, mais en l'attendant, j'ai le plaisir de voir arriver l'ami Jeannot! On discute un peu des truites de LA rivière, et ce qu'il a fait ces derniers temps, puis doit reprendre la route pour rentrer dans "la capitale des Gaules".

A peine parti, que le maitre des lieux arrive. Gégé lui fait par de sa déception sur le parcours que l'on a pêché, puis il nous invite à passer à table.

Bref, une soirée comme je les aime entre pêcheurs...


Le lendemain après un bon petit déjeuner direction un parcours un peu plus en amont que la veille.

Jusqu'en milieu de journée pas grand chose! On voit pas mal de fish, mais inactifs, et donc compliqué à leurrer.

Gégé manquera une belle 50 au ferrage, puis son manque de sommeil et son mal de reins auront raison de lui.

De mon côté, sur le haut de parcours, les poissons commencent à bouger.

Mais je suis obligé d'affiner la chose pour avoir des résultats; Je passe donc en 8 centième, et les premiers fishs ne se font pas attendre.

Par contre, à la différence de la veine, il faut éviter les animations, et leur amener quasi la nymphe dans le bec...

Cependant, je les ai quasiment tous leurrer avec la même nymphe : "la cochonnerie", une nymphe en plomb n°18, avec le corps jaune citron et la tête orange fluo.

Et le ratio sera meilleur que la veille, car je n'ai enregistré qu'une décroche et 2 casses pour mettre à l'épuisette 7/8 Thymallus.

 





 





 

Il est temps de rentrer, mais malgrés une pêche difficile, c'était interressant.
C'est toujours un plaisir de venir pêcher cette rivière, et encore plus lorsque je viens voir Gérard(merci à toi, et à Josiane).
Et merci à Gégé de m'avoir accompagné, même si il ne s'est pas autant amusé que moi...

Repost 0
30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 18:25

Première virée de la saison sur cette rivière.

D'habitude, je vais toujours faire un tour sur ce parcours en début de saison, mais les truites de LA rivière m'ont tellement occupé que je n'ai même pas eu le temps de venir...

Avant de récupérer mon permis, je vais me ballader un peu à l'aval.



 

Avec le peu de fish que je vais en ce moment, on va pas être trop regardant, et après 2/3 poissons attaqués, je mets une petite 35 dans l'épuisette, grâce à mon gamarre!

 


 

Peu après, je prends un joli refus sur un fish plus conséquent!


Je continue ma remontée et je vois 2 trucs que je n'aime guère :

Un cormoran, à cet époque, cet oiseau de malheur n'a rien à faire là.

Un beau poisson d'une petite soixantaine de centimètre, totalement aveugle, et donc toute noire!


Bizarre, d'autant que l'eau me semble très fraiche, surtout pour la saison.

Mais il doit bien avoir un souci, car à la limite amont, je trouve un banc de poissons!

Il doit avoir plus de cent poissons, essentiellement des fishs de 20/30cm, mais avec une douzaine de poissons entre 45 et 65...

Je ne connais pas bien le coin, mais vu la concentration, cela ne fait aucun doute sur la présence d'une résurgence!


Finalement, je referais une 40, mais je vois bien que les poissons ne sont pas bien actifs...

 



 

A la mi-journée le vent se lève, et m'engage à lever le camp.


Sur la route du retour, je m'arrêterai sur La Perle.

Le fond s'est bien dégradé, et je ne verrai qu'un seul fish, bien coquin.

J'apercevrai tout de même Fred et Phil, qui apparement n'ont pas fait de miracles non plus...

Repost 0
18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 13:05

Cela faisait un baille que je ne m'étais pas tapé un moustachu!!!
Et en plus, c'est mon premier aux leurres!


Après un coup de fil de Toto, qui m'apprend qu'il a fait un joli fish, je décides de monter le voir.
Je récupères mon float tube, puis continue ma route pour gagner l'Ouest de la région parisienne.
Arrivé vers 23h, je suis accueilli(comme souvent), avec une bonne bouteille de jus de raisin!

Le lendemain, Toto doit s'absenter, du coup, je passerai la journée seul.
Direction le spot, où il a fait ce fameux fish; Je commence à peigner la zone avec un petit poisson nageur.
Mais au bout d'un moment, une queue imposante se retourne sur le leurre, mais le rate...
Direct, je remonte à la voiture, pour changer de bobine, afin d'avoir du répondant; Je change aussi le leurre, et opte pour un chatterbait, qui avait valu à Toto une jolie casse l'an passé.

Je reviens sur le secteur, et au second lancer, la bébette se retourne dessus, et se ferre tout seul! Le frein chante, et il faut brider sec.

Le combat va durer un bon quart d'heure; Je n'ai jamais vu une canne cintrer comme cela! Pour vous donner une idée, j'avais le talon de la canne au niveau du coude, et le scion était la plupart du temps en dessous du genoux!!!
Indestrucible, comme dit Toto, à propos de la Team Lure de chez D4.
J'aurais pu le perdre à plusieurs reprises(soucher 2 fois et délogé à grand coup de scion), mais la chance a été de mon côté.
Par contre, je vous explique pas le cinéma pour faire les tofs tout seul avec cette bébette d'environ 1.40m!





J'ai le bras en compote, et je remets un moment avant de pêcher...
12h, changement de spot, pour aller voir si les sandres sont actifs.
En 2h de peignage, 3 touches, dont une avec un bon coup de chaille dans le LS .

Direction ensuite les quais pour voir si les perches sont actives, mais à nouveau capot!
16h, avec cette chaleur, direction la fraicheur de la maison de Toto pour une bonne sieste!

21h, Toto est de retour, et me propose de faire le coup du soir sur les becs???
"Sur les sandres, tu veux dire?"
"Non, non, tu va voir, sur les becs."

Et en effet, à ma grande suprise, nous ferons 3 becs avec un LS en linéaire.
2 pour Bibi! 1 premier de 65.



Et un second d'environ 85.



De son côté, Toto en fera un de 75.



Le lendemain, on décide de se faire une grosse session verticale en float, sous un barrage.
Après avoir peigné une zone immense, et même se rapprocher des bouillons, pas la moindre touche...



L'après midi, direction un spot à Bass; Pas mal de petits vu, mais rien d'interressant. Toto fera un baby bass, et moi, une perchette.

Le soir, re-coup du soir sur les pikes, mais ils sont beaucoup moins actifs...
Toto fera tout de même un joli 90up.



Enfin, pas moyen de venir le voir, sans aller faire un tour sur le spot à carpes en NAV.
Toto fait le pari de les tenter aux leurres avec une petite imitation d'écrevisses... Cela va s'avérer payant, car il en fera bouger plus que moi, mais son nylon lui a fait faut bon... Il en loupera 2 au ferrage, et en cassera 2!

De mon côté, j'en louperai une au ferrage, et réussirai à en mettre 2 au sec.





Merci encore l'ami!
Toujours un plaisir de pêcher avec ce pirate, et bien content d'avoir fait mon premier stachu aux leurres!

Vivement  l'automne, pour un fameux rendez vous...

Repost 0