Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 22:19

Vendredi midi mon chef me laisse partir de bonne heure, et je décide donc de partir direct à la pêche!

Après l'heure de route qui me sépare de mon point de chute, je décide d'aller voir la vaironnée de mercredi!

Malheureusement, il n'y a plus personne...

 

Je continue en traversant dans le radier, et quasi arrivé au bord, je vois un gobage minuscule dans les cailloux.

Je m'approche donc doucement pour voir ce qu'il en est, et il s'agit bien d'une truite!

Elle est positionnée au milieu des cailloux, et la caudale "repose" sur une pierre, et intercepte toutes les mouches qui arrivent dans sa veine.

Je décide tout de même de l'attaquer en nymphe, mais après 3 nymphes différentes, il faut se rendre à l'évidence!

Je décide donc de passer à "mon classique", la MOV(Mouche d'Ornans à Vue).

Le premier passage est le bon, et la bougresse fait des cabrioles pendue à mon BDL...

Et une magnifique 54 qui finit dans l'épuisette!

 

IMGP4420 retaillé

 

IMGP4396 retaillé

Je ne reverrai pas grand chose au dessus et en redescendant, au milieu d'une frayère à barbeaux, je distingue une petite truite, mais je n'arriverai pas à la leurrer!

Un peu plus bas, je dépique un poisson d'une quarantaine de centimètre!

Je verrai pas mal de fish par la suite, mais très dur à approcher et encore plus dur à leurrer...

 

Il commence à se faire tard, et il va être temps de rentrer au gite pour retrouver Lilian, Gégé et Zanell!

Il est 19h30 et j'en vois une dernière à tenter avant de partir.

La lumière est faible, mais vu la taille du poisson, c'est dur de ne pas la voir!

Je mets une bonne paire de minutes à l'approcher en descendant au milieu des cailloux.

Au bout d'un moment, je suis enfin à portée d'arbalète; Le poisson est plus profond que ce que je pensais, et je dois donc changer de nymphe, pour un modèle un peu plus lourd.

La canne est bandée, et la nymphe est propulsée 2m devant le fish! La dérive se fait et arrivée à sa hauteur le poisson se décale, et prend la nymphe!

Gros ferrage, elle y est!

Elle part au large, c'est bon, comme cela, cela ne risque rien, mais de grands coup de boul, puis monte en surface en secouant le bec, et paf, se décroche!!!

J'ai les nerfs car c'était un très gros poisson et cela faisait un moment que je n'avais dépiqué 2 poissons dans la même demi-journée...

 

S'en suit une bonne petite soirée avec les potes.

J'apprends donc que Lilian a fait une magnifique dormeuse de 60 et que Gégé perd également un très gros poisson...

 

Couché 1/2h du mat après avoir un peu abusé de l'eau de feu locale, le réveil à 6h est dur...

Mais à 7h, nous sommes bien au bord de l'eau.

La matinée sera peu brillante, avec pas mal de fishs aperçus, mais ces dernières nous verrons avant nous...

En fin de matinée Gégé en débusque postée dans un courant juste devant un caillou.

Il s'approche doucement, et cette fois-ci le poisson ne part pas!

Après quelques passages de nymphes, je lui dit de passer un peu plus lourd car cela doit lui passer au dessus...

Et en effet, le coup d'arbalète suivant, il ferre ce poisson qui lui livre un joli combat dans le courant!

Tout comme moi, la veille, elle affiche 54!

 

IMGP4432 retaillé

 

IMGP4434 retaillé

 

IMGP4451 retaillé

 

L'après midi on change de secteur et je pété un cable!!!

Pas moyen de trouver une bordure peinard, il y a du monde partout!

Ah c'est tout de même mieux la semaine...

En fin d'aprem, Gégé nous trouve tout de même une bordure tranquille. En plus, cela fait un long moment que je ne l'avais pas faite!

On descend dans l'eau, et après quelques mètre de remontée, on en trouve une, postée le long d'une très grosse pierre qui est longée pas un courant.

Le poisson est très profond, et avec ce courant j'opte pour une gamarre en tungstène.

J'arblète bien au dessus et sur le côté pour la voir se décaler.

Elle va tellement se décaler, qu'elle va disparaitre... La garce n'a pas apprécié la plaisanterie!

Pas moyen de faire un fish aujourd'hui! On allait partir lorsqu'au bout de cette fameuse pierre, une truite que l'on avait pas vu, monte prendre une émergente!!!

Je fais quelques passages avec un petit parachute, mais rien! Je passe donc en nymphe, mais les premières doivent être trop légères...

J'en met donc une un peu plus lourde; Un coup d'arbalète, cela dérive, animation, et "comme dans les films", elle décolle et intercepte l'imitation quasi à la verticale!!!

Ferrage, suivi de chandelles(vidéo à suivre car Gégé a tout filmer), et enfin mise à l'épuisette d'une 47 bien combative!

 

IMGP4457 retaillé

 

La journée se termine la dessus.

De son côté, Zanell a cartonné avec une douzaine de truites entre 40 et 56!

On récupère ensuite Fabrice, qui remplace Lilian avec nous au gite. Lilian qui est parti de bonne heure a fait une 52, alors que Fabrice n'a rien fait mais a trouvé quelques gros poissons dans les gamarres en fin de journée...

La soirée en plus calme, et l'on se couche un peu plus tot.

6h30, on attaque les bordures de la veille avec Gégé et l'on retrouve de spoissons toujours aussi "débiles" que la veille. bref on ne fera rien!

Plus haut on tombe sur Fabrice qui en a aperçu quelques unes, sans pouvoir les pêcher!

Ce dernier décide de retourner sur la bordure qu'il avait fait la veille au soir; Vu que cela fait un baille que je ne l'ai pas faite, je décide de l'accompagner.

Mais en partant il voit un poisson posté devant une pierre; Seul c'est impossible, et je le guide donc!

Les premiers lancers, je ne vois pas l'impact de la nymphe, mais cela semble trop long.

A force de racourcir, je vois enfin l'impact, et je lui dit :

- Attention, là, c'est OK.

- Ferre!

Ok, elle y est!

Elle décale direct dans le courant, mais il finit pas épuiser une petite 36!

 

IMGP4476 retaillé

 

On reprend donc ensuite la voiture pour monter voir cette bordure.

Le premier fish vu est un gros poisson mais posté au milieu des branches... Je décide tout de même de l'attaquer.

On analyse un peu son circuit, puis je fais un peu de place pour pouvoir "déposer" mon gamarre...

D'ou je suis je ne pourrais sauter à l'eau, et je dis donc à Fabrice que s'il me voit ferrer, il faudra qu'il saute à l'eau pour faire peur au poisson afin qu'il parte au milieu et je lui jetterai ensuite ma canne!

Malheureusement, on aura pas l'occasion de tester cette manoeuvre car la garce me gratifiera d'un magnifique refus!

 

Plus haut Fabrice en voit une et bien active!

Pas moyen de l'attaquer du bord et il faudra donc qu'il descende à l'eau, puis que je le guide du haut...

Après plusieurs lancers d'essai afin de caler la mire.

Puis c'est OK, la nymphe tombe 1m devant le fish légèrement sur sa gauche.

- Attention, elle y va, elle y va...

Le gaillard semble un peu tendu, et il ferre avant que je lui dise... Huhuhu!

Je lui dit ensuite de changer de nymphe et d'attendre un moment qu'elle recommence à gamelle.

2 minutes après, c'est bon elle est à nouveau à table!

Cette fois-ci, je ne lui dit rien avant, et lorsque je lui dis, FERRE!

C'est bon, elle y est!

Et une 44 qui s'apprête à être prise en photo!

 

IMGP4491 retaillé

 

IMGP4485 retaillé

 

La journée s'arrête ensuite là, car avec les pluies des derniers jours, la rivière commence à monter et à se teinter!

En plus de cela, on prend des sacs d'eau sur le coin du bec!

 

Encore un week end bien sympa entre potes, mais tout de même bien décu d'avoir perdu ce gros poisson vendredi aprem...

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cig 06/05/2010 22:08


bravo les anciens!!!
les casquettes pas terrible par contre....


Fabrice 05/05/2010 10:47


Un bon petit week end, un peu plus long que prévu, grâce à vous.

A+


Ber 03/05/2010 14:40


Raconté comme çà, çà parait simple!!!

Félicitations!!!


gege 03/05/2010 13:42


super fab