Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 22:52

Coup de fil de l'ami Gégé :

Alex, il faut que tu viennes, les conditions sont au top pour demain!

No soucy, rendez vous à 6h demain matin.

Et le lendemain matin, à 6h30 nous attaquons la remontée d'une première bordure, sous une petite pluie fine.

A peine 20m de fait, qu'il y en a une qui se "roule" dans les gamarres. La lumière n'est pas terrible, et à force de s'approcher, elle finira par s'en aller...

Un peu plus haut, on tombe sur un poisson qui en a déjà fait baver à Gégé! Même sanction, la belle finira par s'en aller.


Sur le poste suivant, Gégé ne peut voir le poisson, et je le guide donc. Nous ne nous connaissons pas encore suffisament, et après la fuite du poisson, je lui explique précisément où il était, afin qu'il "comprenne" mieux mes indications pour plus tard!


On croise ensuite 2 poissons, puis, j'en débusqu'une qui ne m'a pas vu, et qui semble "open"...

Petit coup d'arbalète avec une ANL(Absolut No Lest), pas d'animation, car Gégé venait de prendre un refus à l'animation, sur le poisson qu'il avait attaqué quelques instant auparavant, le poisson décolle gentillement et se saisie de la nymphe. Ferrage, suivi d'un bon bridage afin qu'elle "patasse" en surface, puis glissage dans l'épuisette! C'est "simple" quand cela veut rigoler; Enfin simple, pas tant que cela, car en y regardant de prés, le poisson n'a plus la nymphe dans le bec! Et oui, elle s'est dépiquée dans la "G.Net"!

Une 60 un peu maigrichonne, mais avec la robe classique de la rivière!



 

 

Le reste de la journée, je laisserai Gégé attaquer des nombreux poissons, mais toujours dans des endroits scabreux, ou bien postés dans des retournes, impliquant qu'elles nous voyaient arriver de loin.

Ah, si, il y a eu de fameux coup en sèche :

Gégé "l'oeil de lynx" nous débusque un gobage au milieu de la rivière. Il attaque, et au troisième passage, alors qu'il allait arrachait la soie, il voit un sillage derrière sa sèche! Il s'agit d'une très belle truite qui suit la sèche, gueule grande ouverte. Le souci, c'est qu'à force de tarder à l'intercepter, il y a eu le draguage fatal!!!


En soirée, on refait la bordure du matin, et une des truites que Gégé connait est là. Elle se goinfre de gamarres dans très peu d'eau(son dos dépasse de la surface de l'eau) Gégé l'attaque donc, et après plusieurs passages infructueux, le poisson se décale légèrement, ferrage costaud de Gégé, c'est bon elle y est! Mais le combat est bizarre, et après un moment, on constate que le poisson est particulier.

Du coup, ce poisson de plus de 50 a été baptisé, "la coudée à Gégé"!!!


 

 

Le lendemain, on avait prévu de changer de rivière, afin que je lui en fasse découvrir une nouvelle, mais mon collègue veut sa vengeance, et du coup, nous refaisons une des bordures de la veille. Il manque quelques poissons à l'appel, mais celle que nous avions attaqué à 2 est là!

Cette fois-ci, pas la même! Après le "débriefing" de la veille, Gégé, devrait comprendre mes indications!

Après 2/3 lancers, le suivant est impec, la nymphe s'immerge, et le poisson se décale pour enfin prendre.

Ferre!!!

C'est bon, elle est au bout, mais la garce se dépique au premier rush...

Frustrant car le coup de ligne etait excellent!


Au dessus, le gaillard, en voit une rentrer sous une pierre, il attend un moment, et un autre poisson, plus petit, sort de la pierre d'à côté... Au bout d'un moment, la plus jolie sort le bout du bec de sous la pierre.

Petit coup d'arbalète, avec une nymphe pas mal plombée(le fish est dans 1.5m d'eau); La nymphe se pose sur le fond, le poisson s'approche, petit coup de scion pour la décoller, et le poisson se jette dessus. C'est bon, Gégé la tient, et après un moment, je la glisse dans mon épuisette.

Ca y est, il tient "sa revanche" avec cette 55 bien grasse!


 


 

Au cours du reste de la journée, nous ne croiserons pas grand chose, mis à part de nombreux pêcheurs d'ombre...

Du coup, nous prospecterons un peu. Et puis, on a croisé Fred R. qui d'ailleurs, a fait une jolie 54 quasi sous nos yeux, et puis les gars de la French Trout Flyfishing, avec qui on a bu quelques mousses(et oui, il faisait rudement chaud).


Le soir, je vais retrouver mon Fred; Quel plaisir de le retrouver, car comme il aime à le dire, on est tous les 2, deux pirates, avec le même état d'esprit, et pourtant nous avons 2 techniques différentes!

Après avoir planté la tente et avalé une pizza, nous irons nous balader le long de la rivière la nuit, et avec une grosse lampe torche, nous pourrons observer quelques poissons s'alimentant!


Le lendemain, c'est la pluie qui me réveille à 5h30. Fred qui ne peut pêcher sous la pluie, repique un petit roupillon pendant que je vais faire une bordure.

Sur l'aval de cette bordure, je trouve 4 poissons dans les gamarres. La plus grosse, que je surnomme "white head" vient voir de suite mon gamarre "vérolé", colle son museau combre, et me le refuse! Les différents essais suivant seront peu concluant, et je décide donc d'attaquer un poisson plus petit qui se nourrit dans mes pieds; Malheureusement, je dépiquerai ce poisson...


La pluie s'arrête, et mon fred me passe un coup de fil pour savoir où je suis caché!

J'allais partir de mon spot, lorsque je le voir arriver.

Tu veux voir "white head"? Elle gamelle du gamarre, tu vas voir!

Mon Fred, comme un dingue me dit :

On ne peut pas partir... Il faut que tu nous la fasse!

Du coup, je me positionne différemment et le reste en image.

White head en balade.


 

 

Ca y est, elle a bouffé le gamarre, et là, il faut brider un peu, car à l'amont, il y a un arbre à demi-immergé.

 


 

C'est bon, elle est dans l'épuisette.


 

 

Une belle 63, avec une robe de "gravière"!


 

 

Allez, c'est au tour de Fred! Changement de spot, et direction un secteur plus favorable pour lui.

A peine arrivé, il nous fait une "petite"40! Le voilà motivé comme un fou, après mon poisson et le sien, cela sent bon!

Je l'abandonne pour faire la bordure en face lui, mais alors que je remonte tranquillementun peu en aval, je le vois la canne pliée, en train de courir vers l'aval... Ca y est, il en tient une jolie... Pour ne pas lui porter la poisse(il en a perdu un très grand nombre ici), j'attend qu'elle soit dans l'épuisette. Après un long momnet, c'est bon, elle y est, et je l'entends pousser un cri de joie! Je vais pouvoir traverser la rivière pour faire des tofs.

En effet, sur place, je constate que c'est un beau poisson, et le verdict tombe, 60 tout rond!


 


 

Toujours à l'aval de ce courant, il refera une 53!

Changement de secteur, et après avoir remonté plusieurs bordures, je n'ai quasi rien vu; Pendant ce temps là, Fred aura fait une petite, et une 47!

Un peu de prospection sur des secteurs aval, retrouvaille avec Christian, un collègue du club, puis pour finir la journée, on va se jetter une petite mousse...


Je me suis encore régalé, avec la prise de beaux poissons, toujours de bons moments avec Gégé, et un joli coup de ligne, soldé malheureusement par une décroche, et une partie de pêche avec mon Fred, où l'ambiance est comme d'habitude assurée, et surtout avec une 60 chacun dans la même journée, bref le bonheur!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tom, bft. 21/05/2009 21:14

ben mon salaud ... Tu sais ce que ça mérite !!!
Tcho l'ancien.
Tom,bft.

cigale 21/05/2009 10:04

sacrés poissons encore marmoboy!!
des journées comme ca avec des artistes pareil et des poissons comme ca...tu dois te regaler!
A bientot pour debusquer des zebrées! Faut que tu passes la barre des 70 mainteant!!

alex73 20/05/2009 22:40

bien joué Alex

a+alex

Phil 20/05/2009 14:18

Maintenant que je connais le fin mot de l'histoire tu peux pas savoir comme je suis malheureux!! :-) mais je sais que je vais l'avoir ma revanche c'est sur! merci pour ton petit message téléphonique il m'a fait beaucoup de bien.
@+ et un grand M...E pour votre week-end

Alex 20/05/2009 09:52

Non, non, Phil, il ne s'agit pas de la blanche que j'avais déjà prise en 2007!
On ne l'a même pas pêcher, mais on l'a observé, ainsi que quelques camarades à elle, le soir à la torche!

Si tu regardes la tof du bridage tu verras que ce n'est pas là, mais juste à l'aval d'où tu avais filmé la truite qui était dans les gamarres, lors d'une de tes sorties avec Fabrice!