Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 17:49

L’ancien, c’est le surnom de Yannick. Je le considère, avec Toto, comme un frangin !

On s’est rencontré tous les 3 au lycée, soit il y a un peu plus d’une douzaine d’année.

Lors de notre rencontre, je ne le savais pas, mais cela faisait peu de temps qu’il était en métropole… En effet, l’asticot est né à Dijon, mais à 3 mois, ces parents, qui sont ethnologue, sont reparti en Guyane. Il a donc vécu avec les indiens de Guyane jusqu’à 15/16ans. Le gaillard a ainsi un vécu de folie, et l’on ne se lasse jamais de l’écouter parler de la Guyane et de ses aventure là-bas ! Les combats avec d’énormes Aïmaras, les rencontres avec un anaconda, ou encore les parties de chasse de nuit, etc… Bref de formidables histoires qui seraient bon de regrouper dans un livre…

 

Lors de notre rencontre(au passage, grâce à ma copine de l’époque…), on ne pêchait pas encore à la mouche. Seul Yannick, commençait à déployer un peu de soie. C’est donc grâce à lui, que je pêche à la mouche(tout comme Toto) ! Encore merci l’ancien !

Au début, il y a eu les « entrainement » au moulin, chez lui, sur les poissons blancs, puis ensuite les réservoirs du Morvan, avec notre première sortie au Moulin Tala.

Je m’en rappelle encore : En arrivant en milieu de journée, on a croisé un gamin qui rentrait du plan d’eau, avec une belle truite ; On s’est regardé en se disant, si le gamin en a fait une, on devrait pouvoir en faire autant. Et bien non, on a fait tous les 2 un beau capot.

 

On s’est ensuite amélioré en réservoir, puis quelques saisons après, on a décidé de se faire une virée en Franche Comté, avec la haute Seine à Vix(on s’est fait sortir car on pêchait en wad alors que c’était interdit), la haute rivière d’Ain, puis la Loue à Montgesoye et enfin le Doubs à Goumois.

Bilan de ces 4 jours encore un beau capot, mais que de souvenirs(je m’en rappelle encore très bien, alors que c’était il y a un peu plus de 10 ans)...

 

Durant ces années, on voyait moins Toto, car il était à fond dans les études, et plus éloignés.

On a donc fait les 400 coups, mais cela se finissait toujours bien.

 

Ensuite, nous avons attaqué la compèt en réservoir ensemble, mais par la suite, l’ancien avait d’autres projets, au niveau familiale et professionnel…

Cependant, cela ne nous a pas empêché, et ne nous empêche toujours pas, de se retrouver tous les 3 au bord de l’eau, comme la saison passée sur la Loue !

 

 

De temps en temps, on reviens également à "nos premiers amours", la pêche des carnassiers; Soit on se retrouve chez Toto pour une traque des sandres de Seine, soit du côté de chez l'ancien...


 

Je vous parle en fait de l’ancien car le gaillard doit rentrer en fin de semaine d’un trip d’un petit mois en Guyane à pêcher le fameux Aïmara et autres poiscailles de là-bas. 

Ainsi, dès que j’aurai récupérer les photos, je ferais un petit compte rendu de son voyage.

Avec Toto, nous lui avions sélectionné du matos a tester, car nous devrions nous y rendre tous les 3 à l’automne…

 

J’attend donc avec impatience son retour, pour voir les poissons qu’il aura réussi à leurrer, et pour avoir son ressenti sur « son retour aux sources »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

toto 29/01/2009 11:11

manimal, c'est comme ça que j'ai aimé l'appeler de temps en temps, c'est quelqu'un hors du commun, adulte et gamin à la fois, expressif et attachant, parfois imprévisible. Que de bons moments... ça fait quand même un bout de temps hein. Vivement qu'il revienne avec ses histoires de dingue à brasser dans tous les sens en les racontant! vivement...

Phil 28/01/2009 20:17

Hello
bel hommage à ami ;-) peut-être auront nous l'occasion de se rencontrer cette année...
@+

cigale 27/01/2009 21:47

l'ancien!!! tiens, j'en connais d'autres qui utilisent beaucoup ce terme affectif!