Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 17:53
 J'entends souvent cette expression « méprisante » pour désigner un réservoir; Mais je remarque également que ceux qui l'utilisent, ne se remettent pas en question lorsqu'il se retrouve au bord d'un plan d'eau, et donc prennent de bonnes claques! Ce sont pourtant de bons pêcheurs, et avec un peu d'analyse et d'observation, il pourrait s'amuser...


Enfin, maintenant que les rivières ont fermé leurs eaux, il va falloir prendre la direction des réservoirs si l'on veut déployer un peu de soie, mais aussi plier du carbone!

C'est par cette pêche que j'ai débuté la mouche, et elle a donc une place particulière pour moi.


J'ai fait de nombreuses années de compèt en réservoir, ce qui m'a permis d'en pratiquer un grand nombre(plus d'une quarantaine sur toute la France), et ainsi d'avoir une approche particulière lorsque j'aborde un plan d'eau...

Tout d'abord, la chose primordiale est la clarté de l'eau. On ne peche pas un lac aux eaux cristallines comme un lac aux eaux turbides. Les mouches ne sont pas les mêmes, et certaines techniques fonctionne moins bien en fonction de l'eau.

Maintenant que j'ai totalement arrêté la compèt, je pêche également différemment; Auparavant, c'était avant tout le rendement(trouver rapidement une pêche qui cartonne), alors que maintenant, c'est avant tout le plaisir, avec des techniques lights.

Il y a quelques années, j'avais toujours avec moi, au moins 3 cannes de montées, et je bombardais aux streams ou aux boobs, alors qu'aujourd'hui, j'essaie au maximum de m'éclater à vue ou en sèche avec mon matos rivière...


Le réservoir est également un terrain idéal pour se lancer dans la pêche à la mouche.

Le gros avantage lorsque l'on débute(ou pas, d'ailleurs), c'est que l'on est (quasi) sur d'avoir du poisson devant soit(à l'inverse de certains secteurs de rivière), et donc si l'on ne prend rien, c'est que l'on pêche mal, ou surtout pas au bon niveau; Car ici, le niveau de pêche, où l'on fait évoluer ses mouches est déterminant!

De plus, on se motive toujours plus si l'on arrive à leurrer quelques poissons; Quelqu'un qui débute en rivière a peu de chance de faire du poisson dès ses premières sorties... Comment motiver son enfant ou un ami, s'il ne voit aucun poisson après plusieurs sorties? En réservoir, même s'il n'en prend pas, il en verra dans l'eau ou dans l'épuisette d'autres pêcheurs...



Bien sur, certaines techniques sont particulières au réservoir, comme le booby, ou la pêche au chiros, mais certaines peuvent très bien convenir aux eaux stagnantes et courantes(pêche à vue, au stream, ou noyées), il suffira juste de faire varier les modèles de mouches.

C'est surtout très interressant pour celui qui veut se lancer dans la nymphe à vue. Le fait de croiser beaucoup de poissons en réservoir va permettre au pêcheur de prendre certains automatismes. Bon, c'est sur que ce ne sont pas des zébrées, mais certaines arcs sont presqu'aussi malines, pour peu que cela soit des résidantes(poissons depuis un moment dans le lac; à l'inverse des stockies, fraichement déversées), comme disent nos amis d'Outre Manche...

Il sera interessant de découvrir la vitesse d'immersion de la nymphe sur des poissons à intercepter, de trouver le bon moment pour ferrer, ou encore observer comme un poisson peut recracher notre artificiel à vitesse grand V!


Un des autres attrait du réservoir est la présence de gros poissons et d'espèces différentes. Prendre un poisson de plus de 4kg en NAV premet de mettre le matériel à rude épreuve, et au fil du temps, d'apprendre à brider ces gros poissons, afin de limiter de combat(meilleure remise à l'eau), et le risque de décrochages...



Il n'y a qu'en réservoir(ou éventuellement à l'étranger) que l'on peut prendre, des aguabonitas, des hybrides(comme les splake, tiger, léopard ou omble allis), ou tout simplement des arcs aux couleurs magnifiques



En plus, cette pêche nous permet de découvrir des sites magnifiques, comme par exemple le domaine de Sommedieue, le Neptune, le Kironome, et comme ici, le lac de Tignes(cela fait plus de 2 ans que je n'y suis pas retourné. Snif...)



Et pour finir, un petit coup de projecteurs sur mon top 5 en matière de réservoir :

Cinquième, le lac du Chateau, en région parisienne; C'est selon moi, un inévitable lorsque l'on est de l'Ile de France, mais aussi lorsque l'on aime la pêche en réservoir.

Quatrième, celui par lequel j'ai commencé, le Moulin Tala; Ici la pêche à vue est compliqué(eau granitique du Morvan oblige), mais pour pêcher aux chiros, c'est nickel.

Troisième, Trept; Un de mes favoris pour la pêche en sèche, et géré comme il se doit par Nino.

Deuxième, Virieu; Pêche plus compliqué et technique, mais avec plein de poissons.

Et enfin, selon le top, le domaine de Sommedieue; Le paradis pour pêcher en nymphe à vue! De plus, la table et l'accueil de Bruno sont au top.


Allez, bonne saison en réservoir...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean OULION 02/12/2008 09:00

Salut Alex.... Le réservoir est un suport trés important pour la pratique de la pêche à la mouche comme tu l'écris.On apprend toutes les technique et on teste le matériel que ce soit la canne moulinet soie ou les mouches.J'ai beaucoup progressé en rivière de par le réservoir.Quand je pense qu'en réservoir, il y a plus de 18 ansd on pêchait avec une seule soie, pointe en 24 28 !!!!!!!!!!!Et maintenant en 18 - 16 12 centiéme!! c'est pour cette raison également qu'on est performant aux CM et que les anglais ne font plus ce qu'ils veulent même chez eux..
Pour les débutants, je commence toujours mes stages de pêche en réservoir pour les raisons que tu exposes plus haut et les gens s'y retrouvent, surtout ils ont un coup de coeur pour la pêche à la mouche. Bonne journée et à bientôt Jean

Alex 29/10/2008 17:20

Malheureusement Arnaud, cela va être dur cette saison, mais en 2009, je risque bien de venir te voir avec la canne à leurre et la canne à mouche!

Concernant la canne que j'utilise pour les aspes, c'est une 9' soie de 8!

Tias ne devrait pas tarder de faire un papier sur la canne en question dans Predator...

Commence à monter quelques mouches pour l'année prochaine...

pezon55 29/10/2008 16:08

salut alex,
oui si tu veut tu peut monter sur Metz faire quelque aspe, mais en topwater c' est un peu mort en ce moment, la je previlegie les jerk qui donne pas mal !
va faire un tour sur mon blog http://pezon55.skyrock.com/
et l' aspe a la mouche je mis met l' année prochaine , en FT ca va bien tapé !
quel longueur de cnne et quel puissance me conseillerait-tu? (j' avais penser a une 10' soie de 7 ou 8)
merci

Alex 24/10/2008 12:22

Merci pour l'invit! Ce sera avec plaisir que je viendrais vous voir en BZH...

L'année prochaine, je vais essayer d'embêter un peu plus le Labrax, quitte à laisser un peu de côté les zébrées et les Thymallus franc comtois....

Le seul souci, c'est que cela fait tout de suite pas mal de route pour rejoindre l'élément salé!

Sylvain 24/10/2008 09:13

Yes, pareil pour moi ! si j'ai 2 min ce WE je te rajoute sur notre page de liens.....
Et si tu passe en BZH n'hésite pas a nous contacter !

A+