Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 17:02
 Cette semaine, j'avais l'occasion de partir quelques jours traquer du Labrax avec Lorenzo!

Bien sur, les mortes eaux ne sont vraiment pas le meilleur moment pour y aller, mais il n'y avait que ces dates où l'on pouvait être libre ensemble pour quelques jours...

Cela sera surement ma seule virée saltwater de la saison, alors autant vous dire que j'étais remonté comme une pendule!!!

 

Et bien j'ai vite déchanter...

 

Départ dimanche soir 21h15, trajet d'un seul trait et à 3h du mat, je suis sur l'ile! L'ile d'Oléron.

Pour ne réveiller personne je dors sur la banquette arrière de la voiture jusqu'à 8h.

On discute, boit un jus, et à10h, on est sur l'eau avec Captain Ber(le beau père de Lorenzo). Le bateau étant basé sur St Trojan, on peignera les tables à huitres toute la journée sans aucun succès!

 

Le lendemain, c'est flotte et vent; Du coup, pas de bateau, mais une session du bord à Chassiron!

Lorenzo aura 2/3 suivi au topwater, et en fera un petit, pendant que j'en ferai également un petit.

 

On est trempé, et on rentre se changer en milieu d'après midi; Je décide de retourner faire « le coup du soir », et au deuxième lancer j'en ferai suivre un, mais ensuite plus rien!

 

Heureusement que j'ai droit à un joli coucher de soleil après toute la pluie de la journée...

 

 Le lendemain on rattaque sur St Trojan, et gros capot général! On se finit tout de même du bord à Chassiron.

Lorenzo aura une jolie touche sans suite, et j'en aurai 4 qui taperont dans le leurre sans jamais se prendre... C'est à se demander comment ils arrivent à taper dans un leurre qui a 3 triples, sans se piquer???

 

 

 

Jeudi dernier jour de pêche pour moi, et on prend le bateau direction les têtes de roches entre Antioche et Cheaucre.

La pêche se fera au LS dans une quinzaine de mètres d'eau avec des lipwheights de 55gr. Les premières dérives ne donneront rien, puis arrivé en face Cheaucre, les premières touches. Lorenzo en loupera une jolie, alors que moi, je ferres un truc qui tient le fond, et qui après 2/3 rushs se dépique!!!

 

On repasse quelques fois au même endroit, et j'ai le même genre de touche! Je ferres c'est au bout!

L'équipement, une canne leurre 50/80gr de puissance, tresse en 20 centième et bas de ligne en fluoro 60 centième est mis à rude épreuve! Ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas un tendre avec les blanks, et bien là, je ne peux rien faire... 10mn passe, 30mn, 1h et le poisson ne donnent aucun signe de fatigue???

Ce n'est pas mon cas! La canne est cintrée en 2(la plupart du temps le scion est bien en dessous du talon!!!), et mes reins et mon bras droit commencent à faiblir.

 

 

 

Au bout de plus d'une heure trente, je me pose des questions; En plus, il va falloir ne pas trop trainer si l'on veut rentrer au port avant la marèe basse...

Tant pis, je tente le tout pour le tout, je remet quelques cliquets au frein, mais après une dizaine de minutes supplémentaires, la tresse cède!

Aucune idée sur ce que c'était mais une chose est sur, cela devait être tout de même gros. Je ne connais pas encore les pêches exos, mais c'est la première fois qu'un fish me met la misère comme cela!

 

Durant le combat, Lorenzo réussira à faire un tacaud au LS.

 

Je suis totalement vanné, et je suis bien content de retrouver mon lit le soir...

Ah si, en retrant au port, on croise 2 anciens, qui nous demandent si cela a marché... Bien sur, on leur dit que non, et eux nous apprennent qu'ils sont tombés sur des piqués(chasse de mouettes, sternes et autres bestioles volantes) et qu'en 45mn ils ont fait une petite vingtaine de bars!!!

C'est l'jeu ma pov Lucette... Et pour quoi, nous aussi on est pas tombé sur une chasse...

 

5 jours dont 4 jours de pêche où les conditions l'étaient pas bonnes, mais cela on le savait, mais où on a vraiment pas eu de chance car les quelques touches que l'on a eu, ne nous ont rapporté aucun poisson...

Cependant, cette pêche en mer est vraiment interressante; Il y a tellement de paramètres qui rentrent en compte que l'on apprend à chaque sortie!

Dommage que cela soit si loin, car j'abandonnerai volontiers les francs comtoises pour me mettre entièrement dans les pêches aux leurres en eau salée...

 

Merci encore à Lorenzo et surtout Christine et Ber pour l'accueil!

Merci aussi à Olivier pour les petits cadeaux.

Et à bientôt les Labrax...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alex 17/10/2008 17:43

Non, non, c'est pas le Symètre, mais le moulin qu'il y avait sur la canne que l'on m'avait prêté...

J'suis sympa, je rend des moulins qui tournent plus!!!

toto 17/10/2008 16:22

t'as broyé le symètre alors, il est encore sous garantie faut la faire marcher

Alex 17/10/2008 12:36

En effet mon ptit, pas en veine, mais c'est la pêche...
Tot ou tard, la roue va tourner...

Oui la D4 n'a pas gardé la forme d'un U; Par contre, le moulin est bon pour faire un tour au service SAV! Au bout d'une vingtaine de minute, j'avais déjà un pignon en moins!!!
Mais pour en revenir à la canne, je pensais bien la faire imploser, mais elle a tenu le coup. Peut être une bonne canne pour notre virée en Guyane...

toto 17/10/2008 11:17

je pense également à un gros maigre mon petit! apparement ces fishs ont une puissance dingue, mais bon c'est claire qu'après une heure trente après le combat c'est la rage de savoir ce que c'est. Cette anné t'auras pas été vernis coté mer et carnasses t'inquiètes le vent va tourner. En tous cas t'as pu tester le carbone de la D4, au fait elle est redevenue droite?

Alex 14/10/2008 21:05

P'tain c'est clair que j'ai pas fait des gauffres avec mon bout de carbone mais là, y avait rien à faire...

Et ouais Marco, qu'en t'as gouté à la pêche en mer, c'est pas la même!
Oui, oui, c'est bien la Décath leurre bleue en 50/80g que j'ai cintré!
Rien que déjà un p'tit baudrier m'aurait bien aidé.