Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2008 5 01 /08 /août /2008 18:37

 Par chiroman le samedi, avril 26 2008

Le Grand, c'est le surnom du Grand Pierre. Un personnage attachant et amoureux des truites de la Basse rivière d'Ain. Si vous voyez, sur les bords de la BRA un « grand échassier » planqué dans un bosquet de ronce, ou bien perché sur un arbre, il y a de grandes chances que cela soit le Grand Pierre!

Je le connais depuis une petite dizaine d'année, mais ces dernières années, je ne le voyais plus... Il avait stoppé la pêche, mais il y est vite revenu l'année dernière! Une partie de pêche avec le Grand, ce sont des fous rires assurés, et la garantie de passer une agréable journée...

C'est également un sacré « gaffeur »! Avec lui, c'est quasi obligé qu'il se passe quelques choses lors d'une partie de pêche. Et ce sont quelques unes de ces anecdotes que je me remémore de temps en temps, que je vais vous faire partager...

Tout d'abord, il faut savoir, qu'il est rare qu'il ne passe pas au bouillon durant une séance de pêche! Que ce soit en rivière, comme en réservoir : Je me rappelle d'une journée au Chatelet, où pour traverser une des arrivées d'eau, captivé par une truite, il loupa la passerelle!!! Sans affaires de rechange, il passa l'après midi en slip sur le champ du fond, avec des cailloux(pour ne pas qu'ils s'envolent) sur les billets de 50francs, et les fringues pendues dans les arbres! Bien sur, cela ne l'a pas empêcher de faire un carton avec un sedge noir...

Dans un autre style, mais toujours au Chatelet, c'est la seule personne que j'ai vu ferrer un taureau!!! A l'époque, il y avait dans le champs du fond une cloture avec des bêtes dedans; Captivé par les gobages, notre « grand cigogneau » n'avait pas vu le taureau juste derrière, et il a réussi à lui planter le sedge, pile entre les 2 yeux!!! Et le pire, c'est qu'il voulait encore aller le récupérer...

Et les cannes, combien en a t il oublié au bord de l'eau? Mais à chaque fois, cela se termine bien, et il retrouve ces cannes... Au lac de Vars dans les Hautes Alpes, à la suite d'une coup du soir, c'est après avoir mis une annonce au bord du lac, que quelques jours après, le petit détaillant de Guillestre, lui a ramené sa Sage.. Ou encore après être rentré de Slovénie, c'est Branko qui l'appelle pour lui dire qu'il avait oublié son tube de cannes, le long d'un bosquet sur le parking!

Le grand c'est « un poète », au bord de l'eau, en plein manège de truites sur les gamarres, il prend le temps de se rouler une clope, pour pouvoir admirer les grosses de l'Ain, puis après l'avoir fumer se décide à pêcher... Pas de stess avec lui!

Un autre récit de « notre tête en l'air » : Une après midi d'aout, le Grand me récupère pour une virée sur l'Ain; En chargant le matériel, une odeur « bizarre » sort de sa voiture... Cela sent vraiment mauvais et au bout de 10 minutes de traque dans son utilitaire, nous avons « la joie » de découvrir une perche que le Grand avait prise il y a une quinzaine de jours... «  Je l'avais garder pour l'amener à ma mère, et j'ai du l'oublier dans la voiture... » Autant dire que durant le trajet, les fenêtres étaient ouverte en grand!

Ce qu'il faut savoir aussi, c'est que le Grand conduit dans les chemins de terre comme sur les nationales! Je me rappelle d'une aventure pour aller faire un coup du soir : A fond dans les chemins au bord de l'Ain, il a carrement arrché le pot d'échappement!!! Il y a aussi eu la fois où il a réussi à percher la voiture sur un banc de sable. Du coup pas de pêche, mais marche pour aller trouver un agriculteur pour le sortir de cette mauvaise posture...

Mais à côté de cela, le Grand en a mis au sec des zébrées de la BRA!!!

Son gros avantage, il pratique l'Ain depuis plus de 20 ans...

Son plus gros poisson, un magnifique mâle de plus de 70!!! Il était à l'endroit que j'appelle « le sanctuaire », avec l'ami Lorenzo. La rivière était aux environs des 100m3. Du coup, l'option du stream est prise. Après plus d'une heure à peigner la zone sans aucune touche, le Grand décide de lancer le plus loin qu'il peut, puis de laisser dévider la bobine dans le courant, pour sortir une trentaine de mètre de backing... A la reprise de contact, c'est lourd, du coup, gros ferrage! Il dit à Lorenzo : « laisse tomber c'est une petiote, je ne la sens à peine... » Il remonte donc le poisson jusqu'à 7/8mètres devant lui sans aucun soucis, mais arrivé à proximité, pas la même! Gros coup de tête et le poisson repart à l'aval. Finalement c'est peut être un joli poisson... Et au bout d'une petite dizaine de minutes, c'est un poisson de 71cm qui est mis au sec!!!

Vous l'aurez compris, le Grand, est un très bon camarade de pêche, une personne avec le coeur sur la main. Certes, il est un peu dans « son monde », mais cela fait parti du personnage, et c'est aussi pour cela qu'on l'adore!

Dès que la BRA va baisser, c'est sur, on sera ensemble avec le Grand, pour traquer de la zébrée...

Partager cet article

Repost 0

commentaires