Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2008 5 01 /08 /août /2008 17:16
 

Par chiroman le mercredi, septembre 26 2007

L'ami Toto a enfin posé des jours pour venir traquer de l'adipeuse... Nous arrivons a décidé Steph a quitté sa rivière le temps d'une journée, pour aller faire une virée sur le Fier... Après l'avoir récupéré nous filons en direction d'Annecy pour récupérer les cartes de pêche chez l'ami Nanard! Puis vers 9h30, nous sommes au bord de l'eau.

Une journée qui ne restera pas dans les annales, avec peu de poissons vus, et tous perdus... Steph, en décroche une, et en fait une petite en sèche, Toto perd un très beau poisson, en pêchant à la roulette un gros bouillon, et pour ma part, je décrocherai 2 poissons. Voici mes 2 accolytes en action :

Ces rivières de montagne sont capricieuses, et c'était un jour sans...

16h, le moral n'y est plus et Steph nous propose de nous finir au Chéran; Quelques poissons vus, mais très malpolis... Cependant, quelle beauté cette rivière!



Mardi, à nouveau rendez vous avec Steph pour aller traquer maitre Esox aux leurres! Notre guide prend sa canne à mouche et nous les cannes à leurres; Cependant, avant de commencer à pêcher, Steph décide de nous filmer un peu... Et là, il n'en revient pas!!! « Nos bouts de plastiques » ont une nage de folie, et nous assure : avec cela, c'est obligé que cela touche(voir que cela tape...).

Sa phrase n'est pas finie, qu'un bec sorti de nul part attaque le leurre mais le manque... Nous réessairons de l'agacer, mais sans succès. Nous nous baladons un peu, mais rien, et l'on revient où l'on avait attaqué; Je passe ma canne à Steph, pour qu'il essaie. Il lance en plein milieu d'un herbier, et à la deuxième animation, un remou d'1m2 derrière le leurre, signale la présence d'un joli! Il faut avoir les nerfs solides lorsqu'un bec d'un peu plus de 80 est le bec collé contre le leurre, en le suivant mais ne le prend pas... Puis il décide de poser le leurre au fond et au bout de quelques secondes, le décolle brusquement, et déclenche ainsi l'attaque. Ferrage et rien... Coupé, et oui, je n'avais pas de crinelle, et j'ai ainsi droit à : «  bougre de crétin, tu n'aurais pas pu mettre un petit bout d'acier!!! »

Il ne s'est même pas piqué, et ainsi ne s'est rendu compte de rien. Toto, décide donc de l'attaquer au stick bait. Je vais à la voiture chercher la crinelle et lorsque je reviens le bec est le nez collé contre le leurre immobile et surface! Animation, ferrage, pendu et même résultat : coupé!!!

Quelques instant plus tard, le premier bec apercu en premier est à porté de tir. Lancer quelques mètres derrière lui, et arrivé à sa hauteur, il saute sur mon spinner bait! Ferrage, pendu et décroché! Décidement nous ne sommes pas en veine depuis 2 jours...

Changement de spot, et Toto « décapote » avec un joli 65!

Quelques mètres plus loin, il en manque un, un peu plus gros. Puis sur la fin, je fais partir de la bordure un très beau; Ce dernier se place au milieu et Steph fait un passage au spinner qui a pour résultat de le rendre hystérique; Il fonce dessus et le loupe! Il opte ensuite pour un leurre souple, et le premier lancer atterri dans l'arbre à demi immergé, mais d'un coup de poignet il arrive à se libérer mais le leurre atterri violament à côté du bec. On pense que c'est mort, et qu'il est alerté, mais au contraire, il est fin fou et bondi dessus; Surpris, Steph n'assure pas bien le ferrage, et malhereusement ce beau poisson se décroche après quelques secondes de bataille!

2 jours de pêche où la réussite n'était pas au rendez vous, mais des moments de folie avec cette après midi au bec!!! Steph est vacciné et le fait de pouvoir pêcher à vue avec de gros leurres, l'a vraiment emballé... Et toujours un plaisir de pêcher avec l'ami Toto!

Rendez vous est déjà pris pour se refaire une sesssion bec...

Partager cet article

Repost 0

commentaires