Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2008 5 01 /08 /août /2008 17:04
 Par chiroman le mercredi, septembre 12 2007

Et oui ça y est, nous arrivons au troisième week end de septembre synonyme de la fermeture en 1ère catégorie; Alors que les conditions sont au top, ce n'est pas évident « d'abandonner » les belles franc comtoises! Bien sur, il reste encore quelques semaines pour Goumois ou les Savoies...

Pour ma fermeture, j'ai décidé d'aller traîner mes guètres sur la Loue et plus précisément au lieu mythique qu'est Ornans! J'arrive sur place lundi vers 8h30 et l'eau est basse et claire... Yes!!! En attendant mes 2 accolytes qui doivent arriver en fin de matinée, je décide de rester en ville. Je fais vite fait le tour des 2 passerelles sans voir grand chose, puis direction le Miroir. Et là je vais en voir du fishs, mais vraiment très très capricieux. Cependant, j'aurais l'occasion de croiser « le yellow submarine » du Miroir; Depuis le temps que j'en entendais parler, je l'ai enfin vu. Et la belle est massive, et je l'estime à près de 70cm pour bien 4kg, bref une belle torpille.

Après avoir vu pas mal de poissons, sans résultat, je remonte en ville attendre Eric (EM) et Fab le_doubiste. Après avoir cassé un ombre au ferrage(et ce n'est que le début d'une longue série), Eric m'appelle depuis la passerelle. Rencontre, discussion, un ptit café, puis direction un autre spot.

Fab, notre local de l'étape nous rejoint dans la foulée, et nous annonce que sa journée, part mal, avec quelques ratés sur le no kill. Après séparation, Eric reste rive gauche, pendant qu'avec Fab nous traversons pour la rive droite. Fab m'emmène dans une retourne, où cela doit croiser; Et bingo, une belle 45 tourne; Il l'attaque, mais ne pensant pas que sa nymphe était à cette endroit, on voit la truite secouer énergiquement du bec!!! Trop tard...

Nous remontons pour être en face d'Eric, et ce dernier nous apprend, qu'il a fait un ombre, et à casser une belle truite que l'on avait repérer le long de la cassure... Il ne se gènera pas d'ailleurs, pour nous refaire un groin sous le nez! Sinon, pour nous la série continue : je recasse un groin au ferrage, et en loupera 2 au ferrage, et Fab, reloupera une paire de truite.

Nous décidons par la suite de « se finir » au no kill; Fab est démotivé, Eric est confiant, et moi je garde la gouache pour éviter le capot!!! Une petite pause casse croute, arrosé d'un petit Cahors, puis direction les rives de la Loue. A peine au bord de l'eau Fab nous fait une truite, mais la casse au moment de la prendre à la main(et oui, après un canon, môssieur à oublier son épuisette). Un peu au dessus, je recasse une truite au ferrage. En une journée, j'ai cassé autant de poisson au ferrage que sur toute la saison... Sur le plat au dessus, Fab nous dit que c'est blindé d'ombre, mais qu'ils connaissent la musique! J'attaque donc un groin, mais après quelques passages, il s'en va, mais au moment où je vais retirer ma nymphe de l'eau je vois une truite qui descend; J'attend un peu, et lorsque la truite est à une vingtaine de centimètre, j'anime, elle prends, je ferres, et oh miracle, je ne casse pas!!! Un poisson de 30/35 qui me remonte le moral; Comme quoi, il faut y croire jusqu'au bout...

(t'as vu Fred, j'ai retiré les lunettes!!!) Ca y est, je suis à fond, et les groins n'ont qu'à bien se tenir... Après plusieurs changement de nymphe, j'opte pour un modèle que le fils à Jeannot utilise beaucoup à Cademène; Et le choix est judicieux car cette mouche me permettra de faire 3 beaux ombres, et d'en dépiquer un autre.



De son côté, Eric en fait un, en nymphe et un autre, en sèche; Tandis que Fab en loupera une autre.

Avant de se taper une pizz, pseudo coup du soir en ville, et avec Eric nous ferons chacun un ombret.

Malgrés une journée, très mal parti pour ma part, je ferais ma pêche en ¾ d'heure. Eric fera 5 ombres, et Fab a perdu une douzaine de truites!!!

En sortant du restau à 23h, nous nous ferons mal en voyant des poissons nympher comme des débiles, sous la passerelle éclairée par les spots. Minuit, Fab nous abandonne pour rentrer chez lui et nous, nous allons faire dodo.

Le lendemain, décision est prise d'aller à Cléron, mais arrivée sur place, on nous apprend que c'est fermé le mardi!!! Du coup retour sur Ornans. Nous descendons direct au spot à Jimi, et 2 dormeuses nous accueillent! Manque de pot, elles ne dormaient que d'un oeil, et au cours de l'approche, elles nous feront Ciao. Pas grand chose à signaler avant de traverser pour se retrouver rive droite. Sur une remontée de pente chère à Marko, nous voyons 3 truites et autant d'ombres. Eric attaque les truites sans succès, pendant que, pour ma part, je réussirai à leurrer un ombre, et louperai au ferrage une truite.



Un peu plus haut, nous arrivons sur le spot de la veille. 100M au dessus du seuil, une truite tourne dans un calme; Petit lancer arbalète à raz la bordure, et juste après l'impact, cette folle fonce dessus et se retrouve du coup dans un reflet!!! Hésitation, puis ferrage au feeling... Et elle est au bout! Cette petite 40 se contorsionne puis viens rejoindre l'épuisette.

Quelques trouées plus haut, plusieurs groins nymphent comme des dingues. Eric attaque en premier et réussi vite à en faire un!

Il me cède la place, me donne sa mouche, et après quelques lancer, c'est à mon tour d'en faire un.

Eric retrouve sa place et réussi à en leurrer un troisième!!!



Super moment, avec 3 ombres, sur le même poste.

Après cela, je tourne les yeux vers l'amont et je vois un gobage.

Eric se positionne, mais ne réussira pas à la faire; Situé en amont pour regarder la scène, et une autre truite se met à nympher sous mon nez. J'opte pour la nymphe à Eric, un poser, animation, ferrage, pendu! Après avoir tenter de visiter une cache, cette 40+ vient rejoindre l'épuisette.

Eric refera 1 ombre, avant de bloquer sur une 50! Il lui présentera de nombreux modèles mais sans succès...

Nous referons un tour au no kill, mais la lumière est mauvaise, et plus rien ne sera fait...

Une super fermeture pour moi, avec la rencontre de 2 supers chmoufeurs, des poissons en activité, chaque jour 4 poissons, pas de grosses truites, mais de splendides groins(qui m'ont permis de doublé « mon score ombre ») Dommage que cela ferme si tôt...

Partager cet article

Repost 0

commentaires