Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2008 5 01 /08 /août /2008 16:36
 Par chiroman le mardi, juillet 31 2007

Départ du Morvan 5h30; 7h30, je récupère « Lorenzo », et 8h on est au bord de l'eau... Malheureusement, le vent est déjà levé; Va falloir trouver des berges abritées, si l'on veut y voir quelques chose!

Arrivé sur le spot, je fais 50m, et déjà, il y en a une qui mange vers un bloc de roche. Je me positionne, lancer arbalète, dérive, animation, ferrage, et rien... Mon noued a glissé!!! Et ben cela commence fort.

Plus en aval, je vois mon « Lorenzo », accroupi; Oh le coquin, il doit en avoir une sous le pif. Je décide de me rapprocher pour voir ce qu'il se passe, quand soudain, je le vois ferrer. La truite « patasse » en surface, puis plus rien... Je lui demande ce qui s'est passé? Pointe d'hameçon cassé!!!

Allez, maintenant, fini la guigne(enfin j'espère...) On redescend quelques dizaines de mètre, et il en redébusque une qui mange sur la bordure. Premier passage avec une nymphe de taille classique, et rien, la truite s'en moque totalement. Diminution de taille et le choix se porte sur une petite pheasant tail olive en 18. « Nice shoot », la nymphe tombe 2m devant la truite, dérive, le poisson voit la nymphe, s'en approche, et la prends!

Et voilà, une jolie de 49!


Nous insisterons sur ce secteur, mais sans succès... 12h, changement de spot, pour descendre à l'aval; Cependant, la berge que nous faisions habituellement est balayée par le vent, et du coup, on traverse la rivière, car en face, cela semble plus calme. Cela fait un baille que nous n'avons pas trainé sur cette berge...

Un des premiers poissons vu était totalement débile; Je m'explique : c'est un beau poisson d'environ 60cm, collé à la bordure derrière une branche; Du coup, pour « la pêcher », il faut lui faire descendre la nymphe sous le nez...Normalement, à peine la nymphe touche l'eau, qu'elle sera déjà loin. Et bien non! On a pu lui descendre plusieurs nymphe mais aucune réaction... Après réflexion, on pense que cette truite venait d'être prise(elle avait un point blanc au coin du bec).

Nous recroiserons quelques jolis fishs mais vraiment mal placé... En redescendant nous nous arrêtons sur une zone dégagée pour avoir une vue panoramique; Et en s'approchant, il y en a une petite, à nos pieds. « Le ptiot » se recule pour la pêcher et elle disparait. Nous restons en poste au cas où elle reviennent, mais en regardant au large j'en vois une autre. Elle est un peu loin et surtout à la limite de la zone venté. Je l'attaque; Premier lancé trop court, le deuxième trop près, mais le troisième est bon! Dérive, arrivé vers la truite légère animation, et... Grande bourrasque de vent! Je pense que le nymphe est toute proche de la truite; Tant pis, je ferres... Aussitot, chandelle. Elle est au bout!!! Je sautes à l'eau car en aval il y a une grosse accroche. Ca y est elle est dans le filet. Et une petiote de 43, en plus au compteur.


La dessus, coup de fil du « Grand Pierre » : venez y pas mal de fishs de sortis. On grimpe dans la carriole pour aller rejoindre « le Grand ». Arrivé sur place, on le voit accroupi dans les potamos. Doucement on se rapproche de lui pour le saluer et voir le poisson avec lequel il joue... Et en effet, il a plusieur poissons devant lui qui mange, mais une attire particulièrement notre attention; Elle doit faire 60/65cm et mange bien. Allez « Grand » pour la faire craquer celle-là! Elle pioche son casse croute sur le fond, et il faut une nymphe qui descende. Après plusieurs tentatives, il réussit à la leurrer, mais malheureusement, il la loupe au ferrage! Aïe, dommage, c'était un beau poisson... Il reste tout de même les autres. Nous ne trainons pas a en retrouver une, en plein casse croute. Et voilà, « le Grand Pierre », avec une 47! Bon, elle paraît petite, mais avec son mètre 92, même une 55 paraîtrait petite...

Il est temps de rentrer, mais malgrés le vent, une journée honnête avec chacun 1 fish!

Le lendemain, rendez vous est pris avec Philippe et Pascal L'ami Pascal se loupe d'une heure au réveil, mais c'est une bonne nouvelle car la nuit a été courte... Cela fait un petit moment que je n'ai pas vu ces 2 loustics, et c'est avec plaisir, que je les rejoins au bord de l'eau. Passé « mes petits soucis de boayasse », on peut attaquer.

Premier secteur, peu glorieux, du coup direction « la berge à Phil ». On descend un peu et Pascal en débusque une jolie. Petit coup d'arbalète, elle se décale et prends, mais ferrage raté... C'est bon, elle ne s'est pas rendu compte de se qui s'est passé. On patiente un peu et Pascal l'essaie de nouveau. Cependant ce coup-ci, il ne la loupe pas au ferrage! Gros rush, et ne connaissant pas le coin, il décide de brider, mais casse... Dans toute la vallée, on a du entendre son cri!!!

De l'autre côté nous verrons quelques petites zébrées en train de chasser les vairons, mais le vent s'est levé, et pas simple de les voir... Et voilà les 2 artistes en action sur "les chasseuses".



Bon ben il ne reste plus qu'à trouver une berge abritée. Le vent souffle de la même façon que la veille, du coup on va essayer d'aller sur la berge, où j'ai pris la mienne hier!

Je retouve « ma débile », mais là, à peine arrivé au dessus d'elle qu'elle s'enfuit à toute nageoire. Un peu au dessus, je dis à Pascal : méfiance, là, tu devrais en voir; Et en effet, il n'y en a pas une mais deux! Cependant, il n'arrivera pas à les interresser... Je me positionne au dessus, au cas où une remonte... Quelques instants après, une zébrée vient de positionner juste devant moi. Petit coup d'arbalète, animation, refus, fait un petit tour et se remet à sa place... Et ce cinéma se produira 5 fois avec 5 nymphes différentes. La 6ème est une « ptiote claret »; Lancer, dérive, animation et ce coup-ci prends! Elle y est et me paraît plus grosse que prévue... La barre des 50 est passée avec ce poisson de 51!



Un dernier petit tour sur le spot du matin, où malheureusement Pascal, nous manquera une 60+ ... La journée se terminera avec la rencontre du « Grand Pierre ».

Une bonne journée, où j'ai eu le plaisir d'en faire une jolie et de retrouver 2 bons potes.

Partager cet article

Repost 0

commentaires