Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2008 5 01 /08 /août /2008 15:46
 Par chiroman le mardi, juin 5 2007.

Après avoir pris des nouvelles auprès de Jimi, je décides d'aller faire un tour sur la Loue, même s'il me préviens que cela ne pêche pas à vue encore.

Arrivé sur place vers 9 h, l'eau est légèrement tendue et pas mal piquée!!! Comme me l'avais prédit Jimi, il n'y aura surement pas de NAV aujourd'hui...

Du coup, durant la matinée, je me ballade sur les différents secteurs d'Ornans et de la Loue; Cela m'a permit de faire un petit diaporama sur la Belle.

Après avoir vadrouillé un peu, peu avant midi, je me dirige vers « le miroir »; 3 pêcheurs sont en action, et je m'arrête pour discuter. Ils ont touché quelques fishs, et me disent que cela commence à monter... Ni une, ni deux, avant qu'il ne soit midi, je file chercher une carte(et oui, je ne l'avais toujours pas prise, car j'étais prêt à repartir!)

Après avoir récupérer « le précieux bien », je descends sur le spot à Jimi. Je remonte la rivière sur plusieurs centaines de mètres, mais rien, pas un gobage, et toujours pas moyen de NAVer. Je croiserai juste un croteux sur la bordure!

Aller, direction « le miroir », mais il y a encore des pêcheurs. Je décide donc d'aller en ville. La bordure sous la Maison de l'eau est peu profonde et l'on peut y voir le fond!!! Et il y a 2 Thymallus qui s'alimentent... Vais je ouvrir mon compteur groin? Pas ce coup-ci : j'en louperai un 2 fois d'affilé.

Cela « gobiote » doucement; Je descends dans l'eau pour me placer. S'en suit le coup classique lorsque l'on est en cuissarde : j'ai les noisettes au frais!!!

Après quelques minutes d 'attente, j'en ai un qui gobe devant moi; Et comme en nymphe, je le louperai 2 fois. Avait il vraiment pris, ou l'avait il soufflé?

La dessus coup de fil de l'ami Jimi, qui me dit qu'il vient me rejoindre!

Je suis encore dans l'eau lorsque je vois arriver « mon client » sur la passerelle. On discute un peu, puis on décide de monter un peu plus haut. Il y en a qui gobe franco, mais il est sur l'autre rive; On s'engouffre dansla ruelle qui donne en face le gobage; Je descends dans l'eau mais je ne peux quasi pas m'avancer. Tant pis, je tente le coup en lançant dans la ruelle d'à peine 1,5m de large. Après plusieurs tentatives cela passe, mais il me manque encore 1 à 2m...

Aïe, on va bien finir par en faire un, bon sang!

Changement de rive, et on retrouve un gobage un peu en amont. Comme le coup d'avant, je ne peux m'avancer beaucoup, et il faut refaire « le coup de la ruelle ». Cependant, dans ce cas, il est moins éloigné. Les premiers passages avec une mouche qui flotte haut, mais sans succès, changement de mouche et au 2ème passage, bingo! Un joli Thymallus vient honorer... ma mouche d'Orans bien sur! Le premier de la saison, du bonheur...



On passe au dessus du pont, et là, c'est la folie sur l'eau, des mouches de partout!!! Mais très peu de gobages. Seul 2/3 poissons sont en activité; J'attaque le premier sans succès, lorsque tout à coup, une zébrée se met en activité devant moi. Après plusieurs passages avec ma mouche d'Ornans, rien... Jimi, la veille avait touché avec un sedge, j'opte donc pour une émergente de sedge, et au premier passage d'aplomb, pendu! En 10 avec l'eau tendue, la bougresse se défend bien, mais après quelques dizaine de secondes de combat, je l'a fait dans l'épuisette.




On redescendra où l'on avait attaqué, mais l'on ne fera rien; Cependant on sera au première loge du spectacle : 2 petites truites en train de chasser dans les vairons!!!

Une bonne journée vu les conditions, et bien content d'avoir retrouvé l'ami Jimi.

Partager cet article

Repost 0

commentaires