Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2015 3 27 /05 /mai /2015 21:01

4 jours, sur 3 rivières différentes, avec 2 espèces de poissons à la clé, pour 1 joli fish au final...

Vendredi matin, le réveil sonne à 4h30 et c'est parti pour un bon week end pêche!

Pour ce premier jour, je retourne où l'on avait fait notre dernière virée avec Julien...

Jusqu'en milieu de matinée, pas grand chose à déclarer! Le vent commence à m'ennuyer, très peu de poissons vus par rapport à la semaine dernière, bref rien de brillant, avant de retrouver un poisson qui avait refusé la crevette de Julien (à cause d'un brin d'herbe sur la pointe de l'hameçon)...

De mon côté, je l'attaque de façon "moins tendance", et donc plus "old school", c'est à dire sans brin d'herbe pouvant éveiller la méfiance du poisson! Hihihi!

4, 3, 2 et 1
4, 3, 2 et 1

Après cela, je change pour un secteur plus à l'aval...

A peine après avoir fait quelques dizaines de mètres dans l'eau pour remonter la bordure, j'aperçois un poisson, mais très difficile à localiser vraiment! Du coup, j'opte pour "le coup du pirate", et après quelques dérives, j'arrive à ferrer ce poisson!

Mais le coquin me fauchera compagnie avant de poser...

Par la suite, ce sont des jolis Thymallus qui viendront rejoindre mon épuisette!!!

Je n'ai pas trop eu l'occas de les pêcher l'an passé, et c'est un poisson qui m'attire toujours autant, sur les pêches à vue!

4, 3, 2 et 1
4, 3, 2 et 1
4, 3, 2 et 1

En fin d'aprem, je tombe sur une très grosse truite!!! Cela fait quelques années que je n'ai pas attaqué un poisson de cette taille... Mais la coquine n'a pas atteint cette taille par hasard, et elle prend bien soin de ne pas s'approcher de la berge. Cette dernière est bien boisée, rendant le lancer classique impossible, et c'est donc en roulé que j'aurai l'opportunité de lui présenter deux fois ma nymphe, mais sans succès! Qu'importe, ça fait plaisir de voir évoluer de tel poisson...

Il est temps de reprendre la voiture pour changer de rivière. En effet, Alban doit me rejoindre dans la soirée afin d'être sur place pour attaquer de bonne heure le lendemain.

J'arrive sur place vers 20h, idéal pour un pré-coup du soir!

L'occasion de faire 2/3 poissons, mais le coup du soir ne donnera rien! Il fait bien trop frais pour que les sedges s'affolent...

Après avoir passé la nuit dans ma carriole et Alban dans la tente, nous attaquons un peu avant 6h!

C'est Alban qui ouvre le compteur (pas plus loin qu'à une dizaine de mètres, où il avait posé la tente), avec un joli Thymallus! Mais comme moi la veille, le coquin lui fausse compagnie avant la tof...

Faut dire que les seuls Thymallus qu'il avait pris auparavant faisaientt 30/35cm... Des bébés, quoi par rapport à ceux qui nous intéressent, là!

A mon tour ensuite, avec cette zébrée qui trainait guère plus éloignée de la tente...

4, 3, 2 et 1

On traverse ensuite la rivière et on décroche chacun notre truite...

Puis plus haut, je donne à Alban une combine pour pêcher les ombres qui se tiennent profond dans la colonne d'eau.

L'élève est assidu, et il ne tarde pas à voir le plus joli du groupe décoller d'une cinquantaine de centimètres pour intercepter son gammare. Joli coup de ligne, et on est aussi content l'un que l'autre...

4, 3, 2 et 1

Le vent commence à être vraiment fort rendant la pêche très compliquée! On va passer de spot en spot mais tous les secteurs ont la surface plus que ridée...

Mais après avoir mangé, je décide d'aller voir un secteur où je vais peu!

Et là, bingo, on est à l'abri!!!

Mais bizarrement très peu de truites par rapport à d'habitude... Mais par contre, dans chaque "radier" on pourra observer de bons gros Thymallus en activité! Autant dire que l'on s'en est fait "une bonne ventrée" tout l'après midi!!!

Alban est comme un gamin, et moi tout aussi content de le voir heureux avec ces gros ombres leurrés à vue ou à plus faible mesure, en sèche...

4, 3, 2 et 1
4, 3, 2 et 1
4, 3, 2 et 1
4, 3, 2 et 1
4, 3, 2 et 1
4, 3, 2 et 1
4, 3, 2 et 1
4, 3, 2 et 1
4, 3, 2 et 1

Allez, on s'est assez gavé comme ça pour aujourd'hui, et du coup pour fêter ça, on se tape un "petit restau américain"!

Nouvelle nuit au bord de l'eau et le lendemain accent est plus mis sur la recherche des truites!

Alban doit partir en milieu de matinée, et il faut donc bien choisir le secteur.

Arrivés sur le secteur on est rassuré! Malgré le peu de lumière (en même temps à 5h45, c'est normal!), de nombreuses truites sont en activité sur la gravière!

Mais les coquines connaissent bien la musique...

Plus en amont on change de berge car la lumière y est meilleure et je sais qu'il y a quelques poissons!

Seul hic, après avoir traversé il faut redescendre un peu la bordure pour faire le bon secteur... On fait donc attention de ne pas trop apeurer les poissons. Lors de la "descente" on a pu voir une très grosse dormeuse!

Arrivés plus bas on commence donc notre remontée sans trop de succès, puis on arrive à la hauteur de la dormeuse!

Alban n'a jamais trop eu l'occas de pêcher ce genre de poisson, et je lui explique donc comment je vais essayer de procéder, en lui disant bien que l'on arrive pas toujours à les faire croquer...

Mais en lui disant ça, la belle met un coup de gueule rageur sur ma nymphe! Mince je l'ai loupée...

Mais elle ne semble pas trop en panique et reste sur place, on attend un moment, et après quelques dérives, elle la croque à nouveau!!! Alban n'en revient pas...

Je la monte vite en surface, et pendant qu'elle patasse, avant qu'elle reprenne vraiment ses esprits, je me précipite sur elle pour la mettre le plus rapidement à l'épuisette! Cela aura duré 3 secondes m'avouera mon partenaire...

On est tous les deux comme des dingues devant ce poisson, au fond de l'épuisette!!!

4, 3, 2 et 1

Après l'avoir admirée, il est temps de la rendre à son élément...

4, 3, 2 et 1

Allez, Alban, c'est à toi de faire ta zébrée, maintenant...

Faut dire qu'avec ce niveau d'étiage, elles ne sont pas faciles!

Mais à force d'application, le gaillard arrive à déjouer la méfiance d'un joli poisson!!!

Et il n'est pas peu fier...

4, 3, 2 et 1
4, 3, 2 et 1

10h est passé et Alban doit y aller...

J'avais prévu de partir en même temps que lui, mais vu que le vent est moins fort, je décide de rester un moment!

Juste à l'aval de la voiture, il y a une poche d'eau qui a changé avec les crues, et j'ai bien envie d'aller y faire un tour.

Et j'ai bien fait car je trouve 4 beaux poissons dont 2 qui gobent!
Du coup, je noue une petite mouche d'Ornans du Sir Barthelemy...

Après avoir posé quelques mètres en amont du poisson repéré, la magie opère!

Je vois le poisson décoller au ralenti, monter tranquillement intercepter la sèche, avant de l'aspirer, le plus discrètement possible! Splendide!!!

4, 3, 2 et 1
4, 3, 2 et 1

Durant le combat les 3 autres poissons ont pris la poudre d'escampette, et je décide donc de faire un dernier secteur avant de partir!

C'est une bordure que je commence à bien connaitre, mais avec ce niveau d'étiage, c'est un peu différent...

Pas grand chose au début puis au milieu du secteur, je me perche sur une grosse roche afin d'avoir une meilleure vision et me permettant de pouvoir lancer...

Le premier poisson me surprend, et je le loupe au ferrage... Le second attaqué, sera le bon! Et après avoir bien visité un caillou (je pensais bien la perdre), je finis par la mettre à l'épuisette!

4, 3, 2 et 1

Plus haut, c'est un poisson tout rond, posté juste sous la surface, qui viendra intercepter une toute petite nymphe, à l'animation!

4, 3, 2 et 1

14h30, je décide de rentrer un peu à la maison, avant de retrouver le lendemain, Julien, pour la dernière partie de pêche du week end!

Arrivés au bord de l'eau, on change d'idée sur le secteur que l'on souhaite aborder...

On décide d'aller voir un secteur où il faut pêcher à deux, car les poissons sont souvent au milieu de la rivière! L'idée est bonne car on trouve 3 gros poissons, mais il y en a surtout une qui nous intéresse!

Ju descend et je reste donc en hauteur pour le guider! Ce gros poisson nous rendra fou, car il viendra ausculter 4 nymphes différentes, sans jamais s'en saisir!!!

Et la belle finira par partir, lassée de faire le déplacement pour voir ce que l'on lui propose...

On reprend la voiture pour aller sur le secteur aval, et après avoir longtemps descendu la bordure, je trouve enfin un poisson jouable!

J'appelle donc Julien, car lui n'a pas pêché du week end...

Et à la seconde présentation, la belle se contorsionne au bout de sa canne!

4, 3, 2 et 1
4, 3, 2 et 1

Par grand chose d'autre à déclarer au cours de cette dernière journée... Mis à part, peut être un très bon kebab, le midi, arrosé d'une bonne bière!!!

Faut dire qu'avec tous ces week ends à rallonge du mois de mai, les truites doivent en avoir marre de voir tous ces pêcheurs...

En tous les cas, j'ai, enfin, on a passé encore de bons moments au bord de l'eau!!!

Et déjà vivement les prochaines virées, avec des nuits passées près des rivières...

4, 3, 2 et 1

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jeremfly 31/05/2015 07:00

la photo de la dormeuse est superbe !!!
belle session !!!